Rapport d'activité 2015-2016 | WWF France

Rapport d'activité 2015-2016



Article posté le 30 January 2017
Découvrez le Rapport d'Activité 2015-2016
© WWF France

Editorial d'Isabelle Autissier, Présidente du WWF France

Le monde change vite autour de nous et les nouvelles, souvent contradictoires, se bousculent. Les deux dernières années ont été les plus chaudes depuis l’invention des mesures météorologiques, mais l’Accord de Paris donne enfin l’espoir de la prise de conscience des États. Le nombre de pandas et de tigres augmente dans le monde, mais celui des vertébrés a été divisé par deux en 40 ans, les thons reviennent en Méditerranée mais ceux de l’océan Indien chutent drastiquement. Face à cela, nous sommes un peu perdus et souvent découragés.

Pour tenir le cap, rappelons-nous quelques fondamentaux.


La terre n’a pas besoin de nous et peut même redevenir le désert qu’elle a été il y a quelques milliards d’années. En revanche, l’homme a désespérément besoin de la planète.
La stabilité du climat, la diversité de la vie et des écosystèmes, la disponibilité en terre fertile, l’air et l’eau purs sont les fondamentaux absolument intangibles sur ,lesquels nous pouvons développer des sociétés en paix. Toute atteinte à l’environnement est une atteinte au développement et à la paix.

La « bonne nouvelle » de la crise écologique est qu’elle est liée à l’activité humaine et pas au passage d’une comète ou de quelques phénomènes inévitables.

Portons au crédit des générations passées qu’elles ne savaient pas et ne disposaient pas des outils techniques permettant la mise en œuvre d’un développement soutenable. La science nous a depuis largement alertés et pour peu que nous investissions suffisamment dans les technologies vertes, elles sont déjà porteuses de nombreuses solutions. Elles constituent notamment un réservoir d’emplois et de sens pour notre jeunesse. Mais les techniques ne sont que des outils qu’il nous revient de piloter et aucune ne sera le coup de baguette magique qui nous mettra à l’abri d’une nécessaire prise de conscience et d’un indispensable changement.

Alors, de même que les consommateurs, les producteurs, les politiques, les industriels et toutes les composantes de la société ont contribué à dégrader l’environnement, il incombe à chacun d’entre nous aujourd’hui de le protéger. Par une consommation raisonnée et orientée vers des produits moins impactants, par des choix entrepreneuriaux pour développer de nouveaux procédés respectueux de la nature, par des politiques publiques au profit de la protection des espaces et des espèces et incitant les citoyens et les entreprises à de nouveaux comportements. Oui, chacun peut tenir sa place.

Le WWF est fier de tenir la sienne, depuis plus de 50 ans et dans plus de 100 pays dans le monde, pour alerter, protéger concrètement, challenger les entreprises, influencer les pouvoirs publics et construire avec les citoyens de nouveaux modes de vie.

Chaque année compte ses combats, ses inquiétudes et ses victoires. Ce rapport en est le reflet. Sa richesse et sa diversité me rendent optimiste sur notre capacité collective à changer. Chaque année, nous voyons de plus en plus de gens se mobiliser autour de nous et notre voix porter de mieux en mieux. Si nous le devons au travail de nos équipes, nous le devons avant tout à vous tous, qui nous donnez les indispensables moyens d’agir.

Alors merci. Pour la planète, mais surtout pour nous tous qui l’habitons et pour tous les petits humains qui y arrivent. Le WWF se tiendra toujours à vos côtés pour construire un monde plus soutenable, donc plus stable et plus sûr.
Découvrez le Rapport d'Activité 2015-2016
© WWF France Enlarge