Thon rouge, une reprise des stocks éphémère ? | WWF France

Thon rouge, une reprise des stocks éphémère ?



Article posté le 07 November 2014   |  
Un thon rouge en captivité (Thunnus thynnus), Malte, Méditerannée
© Wild Wonders of Europe /Zankl / WWF
La 19e réunion extraordinaire de la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique (ICCAT) s’ouvre lundi 10 novembre, à Gênes, en Italie. A cette occasion, le WWF appelle les pays membres à faire preuve de prudence par rapport à la gestion du thon rouge en Méditerranée. Malgré des signes récents annonçant la reprise du stock, d'importants manquements empêchent encore la mise en œuvre de systèmes de traçabilité efficaces. Ces manquements favorisent par ailleurs l’accès aux marchés mondiaux de thons rouges issus de  la pêche illicite,  non déclarée et non réglementée (INN).

"C’est grâce aux efforts remarquables qui ont été accomplis ces dernières années par l'ICCAT et ses parties prenantes que la reprise des stocks de thons rouges d'Atlantique Est et de Méditerranée est en cours. Mais nous devons rester vigilants, car sans traçabilité claire et durable, les efforts entrepris depuis des années pour récupérer une des espèces les plus emblématiques des océans de la planète, risquent d'être anéantis ", a déclaré le Dr Sergi Tudela, responsable du Programme Pêche du WWF Méditerranée.
  • Le WWF demande une réforme urgente du système du BCD

Une étude récente du WWF conclut que le document de capture de thon rouge de l’ICCAT (BCD), qui est censé soutenir la traçabilité intégrale de la pêche, présente des lacunes qui peuvent directement compromettre sa capacité à maintenir le thon rouge issu de la pêche illégale en dehors des marchés. L'étude démontre également que le système actuel ne répond pas aux normes minimales requises dans le cadre de la réglementation INN de l'Union européenne.
"Les mesures efficaces mises en place par l'ICCAT au cours des dernières années, ajoutées aux premiers signes de reconstitution des stocks de thons de l'Atlantique Est et de la Méditerranée ont amené certaines demandes d'assouplissement des mesures de gestion. Ces mêmes parties prenantes, guidées par une lecture biaisée de l’information, ont même réclamé une augmentation spectaculaire des possibilités de pêche. De tels manques de prudence peuvent gravement perturber la reprise en cours ", a déclaré Sergi Tudela. Le WWF appelle tous les pays membres de l'ICCAT et les acteurs de l'industrie du thon rouge à faire preuve de vigilance dans la gestion du thon rouge cette année​.
 
 

Ce que le WWF attend de la 19e réunion de l'ICCAT 2014:

- Une réforme urgente du système de BCD (Bluefin Tuna Catch Document) et l’établissement d'autres mesures de contrôle afin d’assurer une traçabilité complète au niveau de chaque poisson.
- Maintenir le total admissible des captures (TAC) à peu près au niveau actuel (13.500 t). En cas d'augmentation (toujours conditionnée à la garantie d’une traçabilité complète), les augmentations annuelles devraient rester en dessous de 10% et le TAC devrait être inférieur à l'estimation la plus basse de rendement maximal durable (par exemple ci-dessous 20 000 t). Une telle augmentation doit être examinée en tenant compte de l'évaluation complète du stock prévue en 2016.

Twitter: #ThonRouge
Un thon rouge en captivité (Thunnus thynnus), Malte, Méditerannée
© Wild Wonders of Europe /Zankl / WWF Enlarge

Commentez cet article

blog comments powered by Disqus