Loire | WWF France


 
	© Mauri Rautkari / WWF

Loire vivante

​Pendant plus de 25 ans, le collectif « Loire vivante » s’est battu pour que la Loire demeure un fleuve naturel.

L’annonce d’un projet de grands barrages et de digues artificielles venant entraver le cours naturel de la Loire a donné lieu à un conflit très dur opposant l’État aux associations regroupées dans le réseau « Loire vivante ».

 

Deux visions s'affrontent 

Deux visions du fleuve s’affrontent : les premiers pensent que les grands travaux peuvent dompter les crues du fleuve et nourrissent le rêve d’une Loire qui puisse concurrencer économiquement la Seine, le Rhin ou le Rhône.

Les seconds pensent qu’il faut gérer le risque de crue de manière naturelle et préserver la qualité de l’eau du dernier fleuve sauvage d’Europe.

 

 

L'action du réseau 

Avec le soutien du WWF, le réseau « Loire vivante » s’organise en faveur d’un mode d’action reposant sur des principes de désobéissance civile. Manifestations, occupations de chantier, actions politiques et études alternatives auront finalement gain de cause, obligeant les décideurs à repenser l’aménagement du fleuve.