WWF France - Exploitation illégale
Abattage d'arbres dans la forêt tropicale de Bornéo / ©: Martin Harvey / WWF

Exploitation illégale

Amazonie, Indonésie, Russie orientale... dans plus de 70 pays, des bûcherons illégaux pillent les forêts. Près de 80% des anciennes forêts primitives présentes sur terre ont déjà disparu.
Environ 40% des forêts vierges restantes sont gravement menacées.

L'abattage illégal des arbres constitue l'une des principales raisons de cette immense perte, et la mafia du bois brasse des millions de dollards en se jouant des législations. L'abattage illégal peut prendre la forme d'un dépassement des zones d'exploitation autorisées ou d'un saccage des réserves naturelles.

La falsification de documents de douane, les exportations illicites et la fraude fiscale permettent à l'industrie et à la mafia du bois de tirer d'autant plus profit de l'abattage illégal des arbres.

Avec des conséquences dévastatrices : de très nombreuses espèces animales et végétales voient leur habitat naturel disparaître du fait de la destruction des forêts, et la population et les tribus autochtones se trouvent privées de leurs moyens de subsistance.

En Indonésie par exemple, plus d'un million d'hectares de forêts s'envolent chaque année, à cause de l'exploitation illégale. En 2010, les forêts couvraient seulement la moitié du pays, alors qu'il y a plus de 40 ans, cet archipel était presque entièrement sauvage.
 / ©: WWF France
Infographie - Amazonie, la scierie de la planète
© WWF France

label fsc

 / ©: WWF France

Le label FSC est le seul label qui garantisse une exploitation forestière légale, respectueuse de l'environnement et des populations.