/ ©: test

Océans et côtes

LE WWF EN MÉDITERRANÉE

En Méditerranée plus qu’ailleurs, le développement massif et incontrôlé des activités humaines touche durement les écosystèmes soumis à une forte pression démographique.

PRIVILÉGIER UNE PÊCHE DURABLE

Au cours des cinquante dernières années, l’augmentation de la pêche intensive et la généralisation des pratiques irresponsables ont accéléré la disparition des stocks de poissons et habitats marins dans le monde entier.

PROTÉGER LES CÉTACÉS

Au cours de l'année 1961, date de création du WWF International, plus de 66.000 baleines ont été tuées.

DÉVELOPPER LES AIRES MARINES PROTÉGÉES

Ces parcelles de mer et de littoral protégées en raison de leur importance écologique sont une des solutions pour conserver la biodiversité marine en Méditerranée tout en soutenant le développement durable.

LE SANCTUAIRE PELAGOS

Créé pour protéger les mammifères marins des pollutions, bruit, captures et blessures accidentelles causées par les activités humaines, ce sanctuaire permet de développer des actions de protection des cétacés et de leurs habitats.

Des océans surexploités

Pendant des siècles, l'humanité a agi comme si mers et océans étaient des ressources inépuisables, capables de nous nourrir et d'absorber tous nos déchets.

En fait, il n'en est rien. Face à l'inexorable destruction de nos récifs coraliens et à la mise à mal des zones de reproduction de poisson, cet écosystème mais aussi les activités de pêche et le poisson que nous consommons, sont menacés.

Partout sur le globe, les populations de poissons sont en chute libre. Sur chaque océan, chaque jour, trop de navires traquent des poissons de moins en moins nombreux, alors qu'ils sont essentiels à la chaîne de la vie dans les océans.

Pour lutter contre cette surpêche dont le coût mondial est estimé à plus de 34 milliards d’euros et qui détruit en France plus d’emplois qu’elle n’en crée, le WWF France développe la « pêche durable ».