Privilégier une pêche durable | WWF France


 
	© naturepl.com / Inaki Relanzon / WWF

Pêche durable

Au cours des cinquante dernières années, l’augmentation de la pêche intensive et la généralisation des pratiques irresponsables ont accéléré la disparition des stocks de poissons et habitats marins dans le monde entier.



Alors que depuis des siècles, mers et océans sont considérés comme des sources inépuisables de nourriture, les captures mondiales de la pêche en mer stagnent autour de 80 millions de tonnes par an depuis 30 ans.

Et sur la même période la capacité de capture des bateaux (puissance, technologie, etc.) n’a cessé de progresser... En bonne logique le total des stocks surexploités a bondi pour atteindre 30% au niveau mondial, 47% dans les eaux européennes, 80% en Méditerranée.

Une conclusion s’impose : l’exploitation de ces ressources naturelles n’est pas durable et nous progressons résolument vers l’effondrement des stocks et la fin de l’activité économique de la pêche.

Qu’est-ce qu’une pêche durable ?

C’est prélever des poissons sans porter préjudice au renouvellement et à la pérennité des stocks, tout en assurant un revenu aux pêcheurs et aux communautés littorales qui en dépendent. C’est vivre des revenus d’un capital, en le maintenant à son niveau de production maximal. A petit capital (petits stocks), petits revenus ; à gros stocks, gros revenus.

Nous avons vécu à crédit sur le dos des ressources marines pendant trop longtemps.

Il faut restaurer les stocks, mettre en place des pratiques durables en accompagnant les transitions, redonner une place centrale à la pêche artisanale, la rendre plus rentable au plan économique, énergétique, environnemental et social.

 
	© WWF France
© WWF France

les enjeux du wwf

peche-surpeche-wwf

peche-illegale-wwf

prise-accidentelle-wwf

thon-rouge-wwf

evolution-filiere-wwf