Earth Hour City Challenge - We Love Cities | WWF France

Earth Hour City Challenge - We Love Cities



 rel=
© WWF

La demande en ressources naturelles de l’humanité dépasse la capacité de la Terre : nous aurions aujourd’hui besoin d’une Planète et demie pour subvenir à nos besoins.

En pleine expansion dans le monde, avec un fort potentiel de développement, les villes ont à la fois une part de responsabilité et un rôle moteur à jouer dans la transition à opérer pour réduire notre empreinte écologique : elles sont en première ligne de l’invention de nouveaux modes de villes et de vies à faible empreinte carbone et résilients aux changements climatiques.

Des quartiers durables aux transports propres, des villes démontrent à travers le monde qu’elles sont déjà au cœur de ce changement et peuvent répondre dès maintenant concrètement au défi climatique.

Chaque année, le WWF mobilise ces villes engagées à l’occasion de sa compétition Earth Hour City Challenge.

Les villes sont ainsi invitées à communiquer leurs plans et leurs actions pour le climat, un jury international sélectionnera la meilleure ville de chaque pays puis la capitale mondiale Earth Hour.
 

Cette année, la ville de Paris est nommée Capitale Mondiale Earth Hour

Paris remporte cette année la compétition internationale grâce à sa vision ambitieuse et une capacité certaine à intégrer et entraîner dans son sillage entreprises, société civile et les autres villes dans sa politique de durabilité.



Paris a su démontrer son leadership, que ce soit par son implication et ses capacités d’organisation de la COP21, mais aussi et surtout à travers sa volonté de collaborer, de partager ses exigences et sa connaissance avec les villes du monde entier.

Sur le terrain, Paris a présenté une vision globale, basée sur le long terme et a, en outre, intégré un processus de révision régulière afin de s’assurer d’une démarche de lutte contre le changement climatique prenant compte des besoins actuels et futurs des citoyens.

Avec l’aide de l’Agence Parisienne du Climat, les véhicules propres pour une meilleure gestion des derniers kilomètres en matière de livraison, l’extension des transports en commun et le développement de centres de production de biogaz pour la conversion des déchets en carburant, Paris a développé un modèle innovant et robuste, facilement adaptable à d’autres collectivités.

“A l'heure où le monde travaille à la transformation de l’Accord de Paris en actions concrètes, la capitale mondiale Earth Hour City Challenge doit montrer l’exemple et inspirer les villes dans le monde entier,” explique Marco Lambertini, directeur général du WWF International.

“Par la désignation de Paris, nous récompensons son engagement et sa résolution à inspirer les villes du monde entier en matière de lutte contre le changement climatique, de réduction d’émissions ou de politique de soutenabilité urbaine”.

« Sélectionnée parmi les 18 villes finalistes du challenge, la candidature de Paris a séduit le jury par sa politique très volontariste, innovante et participative. Nous sommes ainsi très heureux de désigner la ville de Paris, hôte de la COP21, « capitale mondiale Earth Hour 2016 ». C’est une récompense pour l’impulsion internationale donnée par Anne Hidalgo et ses équipes. C’est aussi une reconnaissance de la place nouvelle prise par Paris parmi les villes leaders en matière environnementale » ajoute Pascal Canfin, directeur général du WWF France.

« Je suis particulièrement heureuse et honorée de voir Paris et l’ensemble des Parisiens récompensés par le prix prestigieux du Earth Hour City Challenge, décerné par le WWF. A l’heure où Paris continue à poser des actes concrets pour lutter contre la pollution de l’air, cette reconnaissance nous encourage à aller toujours plus loin dans l’intérêt de la santé publique et l’environnement.

Les villes ont toujours été à l’avant-garde du changement. Elles ont toujours inauguré les progrès à venir. Elles ont toujours pressenti, préfiguré, et en un sens précédé l’avenir. C’est ce qui fait d’elles aujourd’hui des acteurs décisifs de la transition écologique mondiale et Paris est au rendez-vous des défis du XXIe siècle. 

Au-delà de la contribution des experts, ce sont en effet les citoyens qui sauveront le Climat : ils le sauveront depuis le territoire où ils vivent et dans leur cadre de leur culture singulière.

À ce titre, le combat environnemental est un combat social : un combat contre l’inculture qui détruit à la fois l’inné et l’acquis de l’humanité. Avec les villes-mondes et notamment au sein du Cities 40 (C40), Paris continuera à s’investir pour favoriser, permettre et organiser les échanges entre les territoires, les ONG, les entreprises et les associations au cours des prochains mois »
partage Anne Hidalgo, Maire de Paris. 

Cette année, pas moins de 125 villes représentant 21 pays ont participé à Earth Hour City Challenge 2016. Evaluant leur niveau d’ambition et d’innovation en matière de lutte contre le changement climatique, le jury d’Earth Hour City Challenge a par ailleurs remis des mentions spéciales à Boulder (Etats-Unis), Umeå (Suède), Rajkot (Inde), Thswane (Afrique du Sud), Jakarta (Indonésie), Quito (Equateur) ou Belo Horizonte (Brésil).

Paris rejoint ainsi Vancouver, Cape Town et Séoul dans le rang des gagnants du Earth Hour City Challenge au niveau mondial. Chacune de ces villes ont démontré leur incroyable leadership en matière de développement de solutions destinées à la lutte contre le changement climatique et la réduction de l’empreinte carbone de nos modes de vie urbains “Membre de l’ICLEI, Paris est un acteur précurseur au niveau mondial en matière de soutenabilité.

Basée sur le long terme, sa vision holistique et ambitieuse, soutenue par des actions concrètes et des objectifs clairs en matière de lutte contre le changement climatique met la barre très haut pour le prochain Earth Hour City Challenge.

Paris a démontré son engagement à inspirer, à collaborer et à partager son savoir avec les villes du monde entier, tirant les ambitions vers une nouvelle dimension en accueillant la COP21 l’an dernier,” conclut Gino Van Begin, secrétaire général de l’ICLEI (International Council for Local Environmental Initiatives), partenaire du WWF fournissant notamment la plateforme de reporting de l’initiative : le carbonn Climate Registry.
 

La campagne We Love Cities continue

En tant que finalistes français, Bordeaux, Paris et Toulouse ont la chance de participer à notre campagne de sensibilisation du grand public We Love Cities.

Déployée sur les médias sociaux, cette campagne a été lancée dans 20 pays depuis le 26 avril. Jusqu’au 30 juin, le WWF appelle les citoyens du monde entier à voter pour la ville qui, selon eux, est la plus exemplaire en matière de lutte contre le changement climatique. Pendant huit semaines, sur les réseaux sociaux, ils auront ainsi l’opportunité de soutenir les actions menées par les 46 villes en compétition en matière d’économie d’énergie, de gestion des déchets, d’alimentation, de transport et de bâtiment durable.

L’objectif de la campagne We Love Cities consiste à encourager les collectivités locales à mettre en place des actions ambitieuses en valorisant les initiatives existantes et en mettant les citoyens au cœur de cette démarche.

Pendant les neuf semaines de campagne, tout citoyen vivant en ville ou à la campagne pourra ainsi voter pour sa ville coup de cœur sur welovecities.org, poster photos et vidéos pour l’illustrer sur Instagram , Facebook et Twitter #WeLoveCities mais également encourager sa ville en lui soumettant de nouvelles idées à mettre en place.

La campagne We Love Cities permet à tout le monde, depuis son lieu de travail ou son canapé, de donner ses idées et de voter pour la collectivité qui lui semble la plus engagée pour le climat. C’est maintenant aux citoyens de donner leur avis !

 

 
	© WWF France
Téléchargez le rapport "Earth Hour City Challenge" sur les engagements et les actions de 328 villes pour un avenir durable
© WWF France
 
	© Paris
© Paris
 
	© WWF France
Téléchargez le document "L'engagement de 6 collectivités françaises pour le climat"
© WWF France
 
	© Paris / H.Garat
Réunion de 1000 maires engagés pour le Climat du monde entier à Paris en décembre
© Paris / H.Garat
 rel=
We Love Cities
© We Love Cities / WWF