Le groupe H&M s’engage pour le climat | WWF France

Le groupe H&M s’engage pour le climat

Article posté le
07 April 2017


Le géant suédois du prêt-à-porter rejoint le programme “Climate savers” du WWF et devient ainsi la première grande enseigne de vêtements à prendre un tel engagement pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

 

Le changement climatique déjà à l’œuvre


Notre planète s’échauffe anormalement du fait de l’utilisation croissante des énergies fossiles et du développement de l’agriculture et de l’industrie. Et les effets de ces changements climatiques se font déjà sentir.

A cause de la dilatation thermique des océans et de la fonte des glaciers, le niveau des mers s’élève de 3 mm par an.

La perturbation des circulations atmosphériques et océaniques contribue à l’augmentation des phénomènes extrêmes telles que les canicules, les inondations et les tempêtes. Les eaux marines s’acidifient chaque jour davantage et la vie du plancton s’en trouve perturbée. A terme, un milliard d’êtres humains pourraient subir l’exode climatique d’ici à 2050, avec des conséquences alimentaires, sanitaires et sécuritaires dramatiques.

 

Engager le monde privé


Depuis sa création, le WWF France s’engage auprès des acteurs pouvant contribuer à enrayer la dégradation des écosystèmes. Parce qu’il constitue un puissant levier de changement, le WWF mobilise le monde économique pour construire une société sobre en carbone, équitable et résiliente aux changements climatiques.

En 2015, le WWF lance l’initiative Science-based Targets aux côtés du Global Compact, du WRI (World Ressource Institut) et du CDP (Carbon Disclosure Project) pour appeler les grandes entreprises mondiales à s’engager publiquement en faveur d’objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre, sur la base d’une démarche scientifique visant à maintenir le réchauffement climatique bien en dessous des 2°C.

De même, le WWF lance le programme ”Climate savers” pour faire des grandes marques intrenationales les leaders de la transition mondiale vers une économie à bas carbone dans leur sphère d’influence. A ce jour, 30 entreprises internationales ont rejoint l’initiative.

 

L’engagement d’H&M


Le marché de l’industrie textile et de l’habillement est le 2eme au rang des activités économiques mondiales après l’industrie du pétrole. Cette industrie est aussi l’une des plus polluantes au monde et grande consommatrice de matières premières, d’eau et d’énergie. Elle contribue pour une grande part aux émissions de gaz à effet de serre, aussi bien au niveau de la production, du transport que de l’entretien.

A ce titre, la décision du géant du textile H&M de rejoindre le programme « Climate savers » est loin d’être anecdotique. D’autant que les objectifs que le groupe s’est fixé pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre tout au long de sa chaîne de valeur sont bien concrets.

L’enseigne suédoise s’est notamment engagée à faire baisser ses émissions de 85% d’ici 2020 (par rapport à celles de 2014), à diminuer sa consommation d’énergie de 25% par mètre carré dans ses magasins d’ici 2030 (comparé à celle de 2016) et à aligner ses objectifs sur l’approche Science-based Targets.
L’enseigne suédoise s’est engagée à aligner ses objectifs sur l’approche Science-based Targets.
© Global Warming Images / WWF
La décision du géant du textile H&M de rejoindre le programme « Climate savers » est loin d’être anecdotique.
© Global Warming Images / WWF