300 entreprises s’engagent pour le climat | WWF France

300 entreprises s’engagent pour le climat

Article posté le
29 September 2017


A peine plus de 2 ans après son lancement, 300 entreprises ont déjà rejoint l’initiative Science Based Targets, s’engageant publiquement à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre afin de maintenir le réchauffement climatique bien en dessous des 2°C.

 

Le défi climatique

Bien qu'il y ait des hauts et des bas dans l'évolution des températures moyennes annuelles, les données montrent clairement que chaque nouvelle décennie a été plus chaude que la précédente.

Les effets du réchauffement climatique se font déjà sentir, menaçant les espèces, les habitats et les lieux qui nous sont essentiels, ainsi que les moyens de subsistance des populations les plus pauvres dont les modes de vie dépendent en majeure partie de la nature. Un milliard d’êtres humains pourraient subir l’exode climatique d’ici à 2050, avec des détresses alimentaires, sanitaires et sécuritaires jusqu’ici insoupçonnées. Selon le dernier rapport de l’ONU1, sans mesure immédiate de réduction des émissions de gaz à effet de serre, le changement climatique pourrait faire basculer plus de 100 millions de personnes supplémentaires dans l’extrême pauvreté.
 

La démarche Science Based Targets

En 2015, le WWF lance l’initiative Science Based Targets aux côtés du Global Compact, du WRI (World Ressource Institut) et du CDP (Carbon Disclosure Project) pour appeler les grandes entreprises mondiales à s’engager publiquement en faveur d’objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre, sur la base d’une démarche scientifique visant à maintenir le réchauffement climatique bien en dessous des 2°C.

Cette initiative propose une approche sectorielle et un outil méthodologique pour aider les entreprises à définir leur trajectoire. Dans les deux années suivant l’engagement, les entreprises doivent soumettre leurs objectifs à l’équipe d’experts de Science Based Targets qui décidera de leur validation au regard de stricts critères d’éligibilité.
 

L’élan se poursuit

Juste avant la Climate week qui s’est tenue à New York du 18 au 24 septembre dernier, les entreprises Adobe, Merck et Telefónica ainsi que les français Bel, Geopost, Gecina, Cap Gemini et Veolia Environnement ont rejoint le mouvement. De même, les six marques du secteur textile Gap, Nike, Levi Strauss & Co, Guess, Eileen Fisher, et VF Corporation s’ajoutent aux autres entreprises du secteur (H & M, Asics, Kering, Puma, Walmart, Inditex, Woolworths Holdings Ltd, Marks & Spencer et One Jeanswear Company), portant le nombre à 15 au sein de Science Based targets.

Cette année, 90 entreprises ont rejoint l’initiative Science Based targets, portant le nombre de participants à 305 entreprises dans le monde, dont 24 en France. Cet engouement prouve que le secteur privé est disposé et motivé à s’investir dans la lutte contre le changement climatique. Tant mieux car à elles seules, les entreprises participant à l’initiative, issues de 35 pays et de nombreux secteurs, sont responsables de 750 millions de tonnes métriques de CO2 par an !

                                   
1« Shock waves : managing the impacts of climate change on poverty », Banque mondiale, novembre 2015
Bien qu'il y ait des hauts et des bas dans l'évolution des températures moyennes annuelles, les données montrent clairement que chaque nouvelle décennie a été plus chaude que la précédente.
© Global Warming Images / WWF