PRB - Accélérer l’écoconception des matériaux de construction

PRB, un des leaders français des produits de revêtement pour le bâtiment soutient les actions de conservation du WWF dans le cadre de son initiative « Réinventer les villes & territoires » qui vise à fédérer des entreprises et des collectivités pour mettre en œuvre la transition écologique sur les territoires.

Logo PRB

PRB s’engage dans une démarche d’écoconception et de développement de produits bas carbone.

SECTEUR : Fabrication de produits du bâtiment 
TYPE DE PARTENARIAT : Accompagnement vers des pratiques durables, Soutien aux projets du WWF
ACTION(S) DE CONSERVATION : Forêts, Biodiversité, Villes durables

A partir des enjeux environnementaux identifiés en amont, la priorité a été de déployer les principes de durabilité du WWF-France à l’échelle des produits mis en oeuvre par PRB. Afin de promouvoir des matériaux à faible empreinte environnementale, le WWF France accompagne PRB dans la construction d’un plan d’actions d’amélioration. Grâce à une sélection de pistes d’éco-conception les plus pertinentes, ce partenariat met en place un plan d’actions et de suivi permettant à PRB de s’approprier de nouvelles méthodes de développement et de s’engager dans la durée. 

L’objectif : qu’un maximum de matériaux tels que les enduits de façade, les peintures, les isolants, les colles et les mortiers réalisés par PRB soient développés dans une logique d’éco-conception, tant sur le plan environnemental qu’en termes de qualité d’usages, et ainsi élever le niveau d’ambition général de la filière de la construction.

En complément, PRB s’est engagé à restaurer et préserver la biodiversité en Pays de Loire par la mise en place d’un projet de « paiement pour services environnementaux ».

Grâce au financement de ce projet par PRB, le WWF France aide à promouvoir de nouvelles pratiques de gestion forestière en mobilisant les propriétaires forestiers à favoriser la restauration et la conservation des milieux naturels.

Dans le Parc Naturel régional Anjou Touraine, le site de Rillé est reconnu à l’échelle européenne pour sa faune. Forêts et zones humides sont clé pour trois oiseaux menacés d’extinction : la cigogne noire, le balbuzard pêcheur et le pic mar. Rares, ils ont en commun leur liaison intime avec l’avenir des très vieux arbres. Loin du tumulte, leurs troncs ou canopées accueillent chaque été des nichées fragiles. Dans ces forêts privées gérées pour produire du bois, garder des lieux propices demande une action volontaire : conserver en permanence des arbres vénérables sous la forme d’îlot de quiétude. Le parc naturel œuvre en ce sens mais rien ne peut se faire sans l’engagement de propriétaires forestiers et de financeurs privés.