A cause de la sécheresse, notre terre est en train de craquer.

Les effets dévastateurs de la sécheresse sur l'environnement
Face à cette urgence, le WWF lance une campagne pour l'agroécologie.
La plantation de haies permet notamment de régénérer les sols et de faire revenir la biodiversité dans les champs.

Objectif : 100 000 € pour planter 20 km de haies et former les agriculteurs à l’agroécologie.

Fond noir

Pourquoi il faut agir... vite !

46°C

c'est le record de température atteint en métropole le 28 juin 2019. Avec des
températures moyennes en hausse depuis plusieurs années, tous les organismes vivants souffrent.

57%

de la consommation d’eau en France est due à l’agriculture. Ce modèle de production intensive est responsable de la destruction des haies et des bosquets, appauvrissant nos sols et la biodiversité de nos campagnes et favorisant le ruissellement des eaux.

11 500 km

de haies perdues chaque année en France, pourtant essentielles pour abriter de nombreuses espèces et permettre la résilience des sols face aux épisodes de sécheresse.

Plantons des haies, remparts verts contre la sécheresse

Un paysage champêtre, avec des haies, vu de haut

Des sols mieux irrigués et un microclimat plus frais

L’agroforesterie, par l’association d’arbres aux grandes cultures ou à l’élevage, permet de réduire le ruissellement des eaux ainsi que l’érosion et l’évaporation des sols. Elle génère aussi un microclimat plus respirable aux abords des haies et des alignements d’arbres.

Les haies abritent de nombreuses espèces d'oiseaux

Une biodiversité plus grande

Par leur fraîcheur et leurs branchages, les haies constituent des corridors écologiques précieux qui peuvent abriter de très nombreuses espèces, dont certaines avaient tendance ces derniers temps à disparaître.

Avec des terres protégées et mieux irriguées grâce aux haies, les agriculteurs peuvent augmenter leur productivité.

Des avantages aussi pour les agriculteurs

Avec des terres protégées et mieux irriguées grâce aux haies, les agriculteurs peuvent augmenter leur productivité. Ils peuvent également diversifier leurs revenus grâce aux récoltes issues des arbres.

Fond bénévole wwf dans la forêt

Devenez acteur du changement

100 €
Soit 34 € après déduction fiscale
20 m de haie
comprenant les arbres, le paillage et la protection
120 €
Soit 40,8 € après déduction fiscale
la formation d'un agriculteur
à la plantation et à l’entretien de haie
170 €
Soit 57,8 € après déduction fiscale
6 mois d'accompagnement
reprise d'une exploitation agricole en intégrant des pratiques agroécologiques