Orang-outan de Tapanuli, forêt de Batang Toru, Sumatra (Indonésie)

Découverte d'une nouvelle espèce d'orang-outan : le Tapanuli

Une équipe internationale de scientifiques a décrit une troisième espèce d’orang-outan, baptisée Tapanuli (Pongo tapanuliensis), vivant sur l'île de Sumatra. La population de Tapanuli connue est estimée à seulement 800 individus, faisant d'elle l'espèce de grands singes la plus menacée d'extinction...

Une espèce jusqu'ici dans l'ombre de l'orang-outan de Sumatra

Cette population isolée, découverte en 1997 dans la forêt de Batang Toru au Nord de l'île de Sumatra, a été à l'époque considérée comme faisant partie de la sous-espèce des orangs-outans de Sumatra (Pongo abelii). Ce n'est que suite à l'étude du squelette d'un mâle tué en 2013 que l'hypothèse de la spécificité de ces orangs-outans a été émise. L'examen du crâne et des dents, en particulier, a permis de mettre en avant des caractéristiques uniques les distinguant ainsi de leurs cousins.

Mâle orang-outan de Sumatra réintroduit à Jambi, île de Sumatra, Indonésie
Orang-outan de Tapanuli, forêt de Batang Toru, Sumatra (Indonésie)

Orang-outan de Sumatra (à gauche) et orang-outan de Tapanuli (à droite)

Voyage à travers l'histoire des orangs-outans de Tapanuli

La famille s'agrandit !

Nous comptons désormais trois espèces d'orangs-outans : l'orang-outan de Bornéo, l'orang-outan de Sumatra et le Tapanuli.

Si l'examen du crâne d'un individu Tapanuli a mis en lumière la spécificité de la population de Barang Toru, une étude plus poussée était requise pour permettre de distinguer les deux espèces. Une comparaison de leurs génomes a alors été effectuée. Grâce au code génétique des deux singes, les scientifiques ont reconstitué l'histoire de l'évolution de l'orang-outan à travers les millénaires.

Il a été déterminé que la séparation génétique entre les populations d'orang-outans de Sumatra et celles de Bornéo (Pongo pygmaeus, la troisième sous-espèce) a eu lieu il y a plus de 3 millions d'années, quand celles entre les orang-outans de Sumatra et les Tapanuli a été opérée il y a 700 000 ans seulement. Enfin, les chercheurs ont appris de l'ADN de ces singes que les orangs-outans de Batang Toru se sont isolés de leurs cousins il y a quelques 10 à 20 000 ans.

"Les orangs-outans de Batang Toru semblent être les descendants directs des premiers orangs-outans qui avaient migré de l’Asie continentale et ils constituent ainsi la plus ancienne lignée évolutive du genre Pongo" précisent les scientifiques.

À peine découverte, déjà menacée !

À ce jour, pas moins de 800 individus ont été recensés dans l'écorégion de Batang Toru, ce qui fait d'eux le grand singe le plus menacé. il est donc urgent d'agir pour leur conservation !

Les menaces pesant sur la sous-espèce sont d'origine humaine, et concernent principalement leur habitat : des projets miniers, de construction de barrages hydroélectriques, la chasse, et plus généralement l'empiètement des activités humaines sur leur territoire de 1 100 km2.

“Si rien n'est entrepris rapidement pour contrer les menaces actuelles et futures qui pèsent sur la forêt" ajoutent les chercheurs, "nous pourrions bel et bien être témoins de l'extinction de ce grand singe".

Ensemble, agissons

Le WWF œuvre à la conservation des espèces menacées sur tous les continents. Aidez-nous à poursuivre nos actions au plus près du terrain.
Votre don est notre force.

Soyez informés des dernières actualités

Toute l'actualité des acteurs du WWF dans votre boîte mail. 

Peluche Orang Outan

En achetant cette peluche orang outan, soutenez nos actions différemment.