Sur les Traces du Panda

Chaque trimestre, retrouvez en ligne Sur les traces du Panda, le journal des donateurs du WWF France accessible pour toutes et tous ici. Au menu, les sujets qui font l'actualité, un focus sur les bonnes pratiques, le témoignage exclusif de personnalités engagées. Mais aussi des brèves, des conseils pour agir, des chiffres et des citations qui nous ont interpellés. Nous n’allions quand même pas les garder pour nous…

L'édito du dernier numéro

Couverture du magazine Sur les traces du Panda n°102

Le 10 septembre dernier, nous dévoilions des chiffres alarmants sur l’érosion du vivant. En un demi-siècle, les populations d’espèces sauvages ont chuté de 68%.

Si l’édition 2020 de notre rapport Planète Vivante paraît à un moment où le monde est en proie à un profond bouleversement, son message clé, lui, demeure inchangé depuis plusieurs décennies.

La nature décline à un rythme effarant. Or, nous savons désormais que la santé des êtres humains et celle de notre planète sont interdépendantes. Nous sommes d’ailleurs en train d’en faire la cruelle expérience avec la pandémie de COVID-19.

Pourtant, malgré tous les signaux que la planète s’évertue à nous envoyer, nous continuons à détruire les écosystèmes qui nous entourent. Le mépris flagrant de l’environnement enraciné dans notre modèle économique actuel, abîme chaque jour un peu plus le monde sauvage.

Un changement culturel et systémique profond est absolument nécessaire. Un virage que pour l’instant, notre civilisation n’a pas été en mesure de prendre. Notre système économique doit évoluer vers un modèle qui valorise la nature.

Notre société, toute entière, doit mettre le vivant au coeur de son organisation. Nous devons rééquilibrer notre relation avec la planète afin de préserver l’incroyable diversité du vivant sur Terre et de favoriser une société juste, saine et prospère.

Il est temps de répondre au SOS lancé par la nature. Non seulement pour préserver l’incroyable biodiversité que nous aimons et avec laquelle nous avons le devoir moral de coexister mais aussi parce que l’ignorer met en jeu l’avenir de près de 8 milliards de personnes.

Notre futur dépend des décisions que les gouvernements, les entreprises et les citoyens du monde entier prennent aujourd’hui. Il nous faut convenir d’un New Deal pour la nature et pour l’Homme, qui nous permette d’infléchir la courbe de la perte du vivant d’ici 2030 et de construire une société neutre en carbone.

C’est notre meilleure assurance-vie, garante de la santé humaine et des moyens de subsistance à long terme pour offrir un avenir serein à nos enfants.

Portrait d'Isabelle Autissier
Isabelle Autissier
Présidente du WWF France

Documents à télécharger