Sur les Traces du Panda

Chaque trimestre, retrouvez en ligne Sur les traces du Panda, le journal des donateurs du WWF France accessible pour toutes et tous ici. Au menu, les sujets qui font l'actualité, un focus sur les bonnes pratiques, le témoignage exclusif de personnalités engagées. Mais aussi des brèves, des conseils pour agir, des chiffres et des citations qui nous ont interpellés. Nous n’allions quand même pas les garder pour nous…

L'édito du dernier numéro

" "

Couchée sur le pont du bateau, je regarde ma petite planète qui fonce dans le cosmos. Je la vois si étrange, unique et magnifique, avec son océan, sa vie et ses êtres doués de sensibilité et d’intelligence. Elle m’importe tout à coup furieusement et je me dis que c’est peut-être là que résident des premières clés. Et si nous restaurions notre rapport à la nature ?

Reprenons contact avec ce qui vit autour de nous.

Arbres, oiseaux, insectes… retrouvons ce sentiment d’être au sein de la nature et pas au-dessus ou au-delà. On a souvent recours à la parabole du colibri pour illustrer l’inertie politique. Pourtant, le courage du frêle oiseau met aussi en lumière la force qui sommeille en chacun de nous. Il est évidemment la métaphore des actions spontanées qui sont menées au sein de la société civile. Ne sous-estimons pas la puissance du changement qui s’impose, d’abord à bas bruit, puis comme une évidence. En laissant ces petits combats envahir nos vies, c’est bien la marée du collectif que nous provoquons. Il n’y aura pas de personnage providentiel, de super-héros volant à notre secours in extremis. Je crois au collectif, celui qui va de la famille à l’ONU, en passant par le village, l’entreprise ou l’association.

Agir ensemble est, de plus, le parfait remède à la mélancolie. Car ce n’est pas que pour échapper à la catastrophe que nous agissons, ce n’est pas que la peur qui nous mobilise, c’est l’irrépressible désir d’inventer le monde de demain plutôt que de rabâcher celui d’aujourd’hui qui, visiblement, ne fait pas notre bonheur.

À tous ceux qui désespèrent, je recommande la joie du combat, la gaieté du brassage des idées, des inventions, des constructions. Regardez la marée, elle ne monte que millimètre après millimètre, mais elle est irrésistible. Rendons la transition écologique irrésistible non pas par peur, mais par bonheur.

Portrait d'Isabelle Autissier
Isabelle Autissier
Présidente du WWF France

Documents à télécharger