Sur les Traces du Panda

Chaque trimestre, retrouvez en ligne Sur les traces du Panda, le journal des donateurs du WWF France accessible pour toutes et tous ici. Au menu, les sujets qui font l'actualité, un focus sur les bonnes pratiques, le témoignage exclusif de personnalités engagées. Mais aussi des brèves, des conseils pour agir, des chiffres et des citations qui nous ont interpellés. Nous n’allions quand même pas les garder pour nous…

L'édito du dernier numéro

Couverture du magazine Sur les traces du Panda n°104

Le mois dernier nous avons soufflé nos 60 bougies. 6 décennies, déjà ! Tant de chemin parcouru depuis nos débuts, à Zurich, lorsqu’un groupe de scientifiques décide de créer un fonds pour financer des projets de protection de la nature. Nous sommes en 1961. Le WWF, World Wildlife Fund, est né.

Bientôt, l’organisation se dote d’un logo à l’effigie d’une espèce d’ours extrêmement rare dont seuls quelques individus survivent dans les montagnes  du Sichuan. C’est Chi-Chi, un panda géant arrivé au zoo de Londres en 1958 qui nous l’inspire. Nous voulions un bel animal, en danger, et aimé par des personnes du monde entier. Nous voulions aussi un animal reconnaissable en noir et blanc afin de faire des économies sur le coût d’impression. Le Panda est aujourd’hui un pilier de notre identité.

Petit groupe de militants écologistes enthousiastes à sa création, nous sommes devenus, grâce à vous, l’une des associations indépendantes de protection de l’environnement les plus importantes et les plus respectées, soutenue par 5 millions de personnes dans le monde et active dans plus de 100 pays sur 5 continents. En soixante ans d’existence, au travers de nos actions militantes et de nos programmes de préservation,  nous avons contribué à créer et à financer plus d’un milliard d’hectares d’aires protégées et à empêcher l’extinction de nombreuses espèces.

Néanmoins le péril climatique et l’érosion de la biodiversité remettent aujourd’hui en question ces avancées et demandent encore plus d’efforts de la part de toutes celles et ceux qui œuvrent pour la protection de la nature. Si nous sommes incroyablement fiers de ce que nous avons réalisé par le passé grâce à votre soutien indéfectible, nous devons redoubler d’efforts pour relever les nouveaux défis auxquels notre planète est confrontée. 

Qu’à cela ne tienne, nous sommes prêts, plus que jamais résolus à faire entendre notre voix. Car comme l’a dit Molière « Qu’est-ce que cela, soixante ans? C’est la fleur de l’âge et nous entrons maintenant dans la belle saison ».

Isabelle Autissier
Isabelle Autissier
Présidente d'honneur du WWF France

Documents à télécharger