#PASLEDERNIER

Artistes et sportifs s’engagent pour inverser la courbe de la perte de la biodiversité. Rejoignez le mouvement #PasLeDernier et engagez-vous à votre tour !

Pas les derniers à agir !

Nos besoins les plus essentiels reposent sur une nature en bonne santé. Mais celle qui nous fournit l’eau, l’oxygène et la nourriture, sans lesquels nous ne pourrions prospérer, est aujourd’hui menacée. Notre survie tout comme la poursuite de nos pratiques et passions sont en danger ! Agissons ensemble, maintenant.

La pétition charge ...

Ils ne seront pas les derniers !

Ils ont compris que notre avenir est intimement lié à celui des autres formes de vie sur Terre. C’est pour notre survie, pour voir perdurer nos sports et nos pratiques, qu’ils ont décidé de changer leur rapport à la nature. Pour ne pas être les derniers ou dernières, ils se mobilisent, à leur niveau, et nous expliquent comment... 

Nikola Karabatic, Handballeur professionnel
« Pour ne pas être le dernier handballeur, j’ai décidé de contribuer moi aussi à notre transition écologique en sensibilisant activement mon entourage mais aussi les décideurs politiques. »
Nikola Karabatic, handballeur professionnel
Wendie Renard, footballeuse professionnelle
« Je ne suis pas irréprochable mais, en tant que sportive et citoyenne, je veux m’améliorer et réduire mon impact sur l’environnement. J’invite chacun d’entre nous à faire de même ainsi que nos décideurs. »
Wendie Renard, footballeuse professionnelle
Mathieu Crepel, snowboardeur professionnel
« J’ai décidé de réduire ma consommation de produits animaux : viande, poisson, oeufs et produits laitiers, et d’acheter au maximum des produits locaux, de saison et issus de l'agriculture biologique. »
Mathieu Crepel, snowboardeur professionnel
Mathieu Bastareaud, rugbyman professionnel
« Pour ne pas être le dernier rugbyman à m’engager, j’ai décidé d’agir en commençant par respecter l’environnement au quotidien et les zones naturelles que je traverse lors de mes balades en famille.
Mathieu Bastareaud, rugbyman professionnel
Anggun
« En France, nous jetons environ 20 kg de nourriture par an et par habitant. Pour éviter cela, j’anticipe mes menus et je fais mes courses avec une liste pour acheter juste ce dont j’ai besoin (pas plus, pas moins). »
Anggun, chanteuse
Vincent Riou, skipper professionnel
« Pour ne pas être le dernier skipper à naviguer sur des océans où il y a encore de la vie, j’ai décidé de m’engager à supprimer le plastique à usage unique de mon quotidien, à terre comme en mer. »
Vincent Riou, skipper professionnel
Delphine Cascarino, footballeuse professionnelle
« Pour lutter contre la déforestation, j’ai décidé de réduire de 2 à 3 fois ma consommation de viande actuelle au profit de légumineuses, fruits, légumes et céréales complètes, de préférence issus de l'agriculture biologique. »
Delphine Cascarino, footballeuse professionnelle
Pascal Martinot-Lagarde, rugbyman professionnel
« Pour ne pas être le dernier athlète à pouvoir battre des records faute de pouvoir respirer un air pur, j’ai décidé de limiter la pollution de l’air en réduisant au maximum les voyages en avion et en prenant d’autres modes de transport quand je peux ! »
Pascal Martinot-Lagarde, athlète professionnel
Stéphane Bern, animateur de radio et de télévision, acteur et écrivain
« Il est un patrimoine qui nous appartient à tous, que nous avons reçu en héritage. Ce patrimoine, c’est notre planète, nous devons la défendre absolument. Alors je ne serai pas le dernier à agir et à me mobiliser pour la protéger. »
Stéphane Bern, animateur de radio et de télévision, acteur et écrivain
« Nos passions ne seront pas épargnées par la destruction de l’environnement. Nous avons un rôle clé à jouer ! Il est urgent et impératif de se mobiliser pour préserver et restaurer les écosystèmes et pour garantir un avenir soutenable pour tou·te·s. »
Isabelle Autissier, navigatrice et présidente du WWF France
« Pour limiter la pollution de l’air, j’agis en limitant mes trajets en avion et déplacements lointains, et en privilégiant au quotidien des moyens de transport non polluants comme le vélo, la marche, ou les transports en commun et le covoiturage. »
Kévin Mayer, athlète professionnel

Si vous n'avez pas signé, c'est encore possible !

Je signe le manifeste