05. octobre 2017 — Communiqué de presse

Bouygues Telecom se mobilise pour le recyclage des téléphones portables

Accompagné par le WWF France, Bouygues Telecom se mobilise avec ses partenaires, SUEZ, Samsung et Recommerce pour sensibiliser les citoyens au recyclage et au réemploi des téléphones portables usagés, et organise du 9 au 21 octobre 2017 une grande collecte nationale dans ses boutiques.

Un rapport parlementaire de 2016 estimait à 100 millions le nombre de téléphones portables conservés dans nos tiroirs et non utilisés et à seulement 15% le taux de téléphones portables collectés. L’étude commandée par Bouygues Telecom à Kantar TNS confirme en effet que 72% des Français gardent chez eux des téléphones mobiles trop vieux, cassés ou usagés.
 
Pourtant, selon la même étude, 80% des Français pensent que les recycler permettrait de limiter leur impact négatif sur l’environnement et 73% que certains matériaux qui les composent peuvent encore avoir de la valeur.
Conscient du défi que constitue le recyclage des téléphones portables pour l’environnement, Bouygues Telecom a souhaité prendre l’initiative d’une grande opération de sensibilisation et de collecte auprès du grand public, qu’il soit client ou non de l’opérateur. Entouré de partenaires référents dans leur domaine, Bouygues Telecom, associé au WWF France avec qui il partage une volonté de faire évoluer les enjeux de responsabilité du numérique, souhaite agir, inspiré par le modèle de l’économie circulaire, en favorisant le réemploi et le recyclage des téléphones portables.
 
Les différents acteurs de l’opération couvrent, en effet, l’ensemble du cycle de vie du produit,
de la fabrication avec Samsung, premier fabricant mondial de téléphones portables, à la mise sur le marché par Bouygues Telecom jusqu’au réemploi avec Recommerce, pionnier du reconditionnement de téléphones et au recyclage avec SUEZ, expert du recyclage des déchets électriques et électroniques.
 
Dès le 9 octobre et jusqu’au 21 octobre 2017, sensibilisés et mobilisés par une importante campagne de communication dans la presse et sur les réseaux sociaux, les Français sont incités à rapporter leurs vieux mobiles inutilisés dans les boutiques Bouygues Telecom, réparties sur tout le territoire.
 
Tous les mobiles collectés pour le recyclage (qui n’ont donc plus de valeur d’usage) seront récupérés par SUEZ, qui s’engage à assurer toute la chaîne de recyclage en France. Plus de 80% d’un téléphone portable est recyclable. Les matériaux qu’il contient sont retraités et la matière valorisée peut être réutilisée dans la fabrication d’autres produits (des appareils électro-ménagers ou des voitures par exemple). Les autres matériaux, non valorisables, sont transformés en énergie. Afin d’encourager la participation du plus grand nombre, pour chaque téléphone déposé dans l’urne de collecte, un bon d’achat de 10€ récompensera cet éco-geste.
Si le mobile rapporté a encore une valeur d’usage, il sera repris par Recommerce, pionnier de la seconde vie des téléphones. Réparé et reconditionné, le mobile sera revendu sur le marché de l’occasion tout en bénéficiant de garanties, de certifications et du label RCube.
 
Les données personnelles conservées dans les téléphones usagés, qui représentent un sujet d’inquiétude pour les Français, peuvent être effacées par les détenteurs des téléphones eux-mêmes. Dans tous les cas, elles seront soit entièrement détruites par le broyage des appareils dans le cadre du recyclage par SUEZ, soit effacées par Recommerce selon un processus labellisé.
 
Les partenaires s’engagent à rendre public un bilan de l’opération incluant la traçabilité des mobiles collectés.
 
Cette opération a également pour objectif de susciter une réflexion commune des acteurs de l’écosystème sur la structuration de la filière française du recyclage des téléphones. En effet, l’amélioration de cette filière passe nécessairement par un accroissement important du volume de téléphones collectés et par une action de sensibilisation des citoyens aux enjeux environnementaux.

Un site dédié à l’opération précise le dispositif complet (notamment l’adresse des boutiques participant à l’opération) et retrace le parcours du téléphone mobile dans la filière du recyclage