28. octobre 2015 — Communiqué de presse

#CaféPanda : Le challenge est lancé !

Lundi 26 octobre, pas moins de 20 écoles et 500 étudiants étaient sur la ligne de départ virtuelle du dispositif #CaféPanda, prêts à faire entendre leur voix et prendre part à la Panda-révolution à travers des actions de lutte contre le dérèglement climatique, dès le premier jour du challenge.

Point de rencontre entre l’univers 2.0 et les actions terrains, le challenge #CaféPanda a pour objectif de mobiliser et impliquer les étudiants sur la question du changement climatique, leur rappeler que dès maintenant ils peuvent concrètement faire bouger les lignes sur leurs campus et prendre des engagements pour demain.

Destiné aux établissements supérieurs français et organisé en partenariat avec le REFEDD, ce challenge vise une mobilisation dépassant la COP21 et se tiendra d’ailleurs jusqu’en mars 2016.

Le Challenge #Café Panda en 3 étapes : 

  • une conférence-débat par école sur une thématique au choix : Climat & Biodiversité, Climat & Entreprises, Climat & Villes durables, Climat & Politiques publiques et gouvernance internationale
  • le challenge inter-écoles matérialisé sur la plateforme cafepanda.fr
  • un livret regroupant les engagements des étudiants pour le climat remis à la Présidence de la COP21.

Bataille de tweets, conférences en live, engagement terrain… les  étudiants d’Audencia, Sciences Po Paris, l’ESC Clermont, ENTPE, Grenoble Ecole de Management, Sciences Po Aix, Paris School of Business, HEC, l’IESEG, l’Université de Marne la Vallée, l’ISE, l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Sciences Po Lyon, l’ESSCA, l’Ecole des Métiers de l’Energie, Centrale Lille et bien d’autres écoles et universités se préparent depuis plus d’un mois à défendre leurs couleurs et à se challenger pour une même cause : la lutte contre le dérèglement climatique.

«Nous nous préparons depuis deux mois et planifions déjà deux événements pour sensibiliser les étudiants de l’école aux enjeux climatiques. Nous présenterons des actions très diverses, ponctuelles ou plus durables pour optimiser leurs impacts. Nous avons également contacté notre administration et obtenu son soutien et son aide pour le challenge. Notre tout prochain événement se déroulera sur la mezzanine de l’école le 2 novembre. Son objectif attirer l’attention sur les enjeux climat et mobiliser encore plus de gémiens ! », explique Anaïs Segonds, étudiante en deuxième année à Grenoble Ecole de Management.

« Les étudiants d'Audencia se mobilisent de plus en plus pour les enjeux environnementaux et sociaux. Pour nous, les Café Panda sont un moyen d'accélérer cet élan, de l'étendre à l'ensemble de l'école, mais surtout de montrer qu'Audencia s'investit déjà dans ces problématiques. Beaucoup de projets ont déjà été réalisés sur le campus, notamment grâce à l'association Eidos qui sensibilise et promeut le développement durable au sein de la vie étudiante. Les Café Panda démarrent à peine, mais déjà de nombreuses idées prennent forme et se concrétisent. Tri des déchets, alimentation, cafeteria durable, gobelets réutilisables... La mobilisation est forte, nous sommes fiers de notre école, de l'importance qu'elle accorde à ces enjeux et nous voulons le prouver ! », témoigne Albane Pascale, présidente de l’association Eidos à Audencia Nantes.

« Il m'apparaît absolument nécessaire de comprendre mais surtout de faire comprendre à l'ensemble des citoyens qu'ils doivent être acteurs dans la lutte contre le dérèglement climatique. Etant amené à travailler dans le secteur de la physique des Matériaux et de l'Energie, j'essaie de me mobiliser pour devenir un jeune actif engagé au sein de mon école. Ma participation à ce type d'événement encouragera, je l'espère, certains de mes camarades de promotion à se familiariser avec les enjeux vitaux que sont ceux de la COP21. De plus, le challenge des Café Panda me motive à me déplacer et discuter avec des étudiants d'autres horizons que le mien (commerce, communication ...) dans l'espoir de voir germer des compléments de solutions pour limiter le réchauffement climatique », ajoute Quentin Catinot, étudiant en deuxième année à PHELMA – Grenoble INP.

En phase avec son objectif de mobilisation à long terme, le challenge fonctionne sur un système de points donnant plus de poids aux actions pérennes et mobilisatrices.  A titre d’exemple, sur le terrain de l’alimentation durable, faire évoluer les pratiques de son campus vers un approvisionnement responsable apportera plus de points à l’équipe que l’organisation d’une disco soupe.

Les établissements mobilisés seront également attendus sur leur capacité à mobiliser pour les grands rassemblements citoyens pour le climat qui se tiendront les 28 et 29 novembre et le 12 décembre prochains dans toute la France.

De nouvelles écoles et groupes d’étudiants peuvent encore s’inscrire sur cafepanda.fr et relever le défi ! Qui seront les 3 meilleurs campus récompensés lors de la cérémonie de remise de prix organisée à l’occasion de l’événement Earth Hour le 19 mars 2016 ?