14. avril 2017 — Press Release

Classification des papiers graphiques vendus en France suivant leurs garanties environnementales

En France, selon les estimations, seulement 15% à 35% des papiers graphiques utilisés au bureau sont recyclés (données respectivement selon Ecofolio en 2013 et l'Ademe en 2014).

Dans les différents baromètres PAP50 menés sur le sujet depuis 2010 par WWF et Riposte Verte, il a été constaté que :

- le geste de collecte pour recyclage du papier usager est possible dès lors qu’une incitation claire est donnée par l’entreprise (politique papier ad hoc). Le taux de recyclage en entreprise s’améliore dans les sièges sociaux mais reste très largement à généraliser dans les entreprises multi-sites. Le réflexe doit être quotidien et partout ;

- l’achat de papier aussi doit être responsable. L’une des lacunes majeures de la politique papier des entreprises et des organismes publics en France est la faible part d’achat de papier dit responsable (100% recyclé ou certifié FSC). Il en est de même pour les commandes d’impressions externes, pour lesquelles le donneur d’ordre peut faire le choix d’exiger des papiers et un processus d’impression les plus responsables possible à ses imprimeurs.

Aujourd’hui, les papiers responsables sont nombreux sur le marché français, pour des prix tout à fait raisonnables. Il n’y a donc aucune raison de ne pas les privilégier. La classification des papiers qui est proposée dans ce document cherche à vous guider rapidement vers un achat plus vert.