04. novembre 2015 — Communiqué de presse

Colloque WWF et Bouygues Construction : Réinventer les Villes

Le WWF et son partenaire Bouygues Construction invitent les acteurs de la ville à expérimenter ensemble des solutions innovantes pour des villes durables

Labellisé COP21, le colloque Réinventer les Villes se tiendra le 23 novembre à la Maison de la Chimie. Son objectif : faire un nouveau pas vers une ville de demain plus durable grâce à l’implication de l’ensemble des acteurs de la Ville. Collectivités, citoyens, experts et entreprises seront ainsi invités à questionner le rôle des villes dans l’action climatique, puis amenés à partager les expériences et expérimentations de quartiers durables ou de solutions innovantes en France et à l’international grâce à des ateliers thématiques.

Villes et climat : passer de la ville énergivore à la ville solutions

Selon les projections de l’ONU, l’effet combiné de l’urbanisation et de la croissance contribuera à une augmentation de 2,5 milliards de personnes dans les villes d’ici à 2050.  Or la population urbaine exerce une pression grandissante sur son environnement et les ressources dont elle dépend. La consommation, l’exploitation des ressources et la production de déchets dans les villes ne cessent d’alourdir l’empreinte écologique mondiale. 

Consommatrice d’espace, la ville (ou la vie en ville) est le premier consommateur d’énergie et représente  70%  des émissions carbonées énergétiques sur notre planète (source : UN-Habitat, 2011). Ce constat en fait un acteur et un levier primordial dans la lutte contre le changement climatique. John Wilmorth, directeur de la Division de la population de l’ONU, reconnaissait ainsi récemment que « la gestion des zones urbaines est devenue l’un des défis du développement les plus importants du XXIe siècle »

Avec 54 % de la population mondiale vivant dans les zones urbaines, une proportion qui devrait passer à 66 % d’ici 2050, la ville est maintenant l’espace naturel de l’homme. Nous n’avons pas d’autre choix que de repenser les villes, de les réinventer pour faire chaque année un pas de plus vers une sobriété énergétique et la réduction des émissions de gaz à effet de serre. De nombreuses solutions existent, l’objet de ce colloque sera de voir comment ensemble, les acteurs de la ville peuvent les mettre en œuvre ou même avancer vers de nouvelles innovations et vers de réelles dynamiques d’action pour le climat et le bien-être de chacun.

« Estimés à 250 000 milliards de dollar, les investissements prévus dans les régions urbaines pour les trois prochaines décennies détermineront la capacité des générations futures à se développer tout en réduisant leurs émissions de gaz à effet de serre. Ils représentent une opportunité de réorientation des flux financiers vers la création de villes saines et durables. En opérant des choix judicieux, nous pouvons prétendre améliorer la qualité de vie de centaines de millions de personnes et réduire massivement l’empreinte de notre mode de vie » souligne Isabelle Autissier, Présidente du WWF France.     

De nombreux terrains d’innovation pour des villes plus durables

Véritable écosystème, les villes regroupent de multiples leviers d’actions pour se réinventer. Accessible uniquement sur inscription, le colloque Réinventer les Villes abordera à travers ses ateliers thématiques nombre de ces leviers comme la (ré)intégration de la nature en ville, la réduction et valorisation des déchets, les initiatives citoyennes, les smart cities, l’évolution du mix énergétique, les services de mobilité, la résilience et l’agriculture urbaines….  En fonction de son expertise, chaque participant est invité à choisir le ou les groupe(s) de réflexion qu’il souhaite rejoindre. 

« Une gouvernance forte, l’engagement des citoyens et l’innovation sont à la base d’une transformation positive des villes. Chaque acteur a son rôle à jouer. Par son pouvoir d’entraînement et ses capacités de financement, l’entreprise se doit d’être un acteur à part entière du devenir des villes. Le but de ce colloque est d’initier une émulation entre les différents acteurs qui composent les territoires », explique Marie-Christine Korniloff, Directrice déléguée au monde économique au WWF France.

« En tant qu’acteur global de la construction et des services, nous sommes particulièrement concernés par le défi de l’énergie et du climat. La construction est un secteur économique qui peut d’ores et déjà apporter des réponses à la mesure des enjeux de la transition vers des villes plus durables en proposant des solutions pour diminuer les consommations et les émissions des bâtiments existants et des quartiers. L’innovation et la construction durable sont  au cœur de notre modèle depuis de nombreuses années. Nous  les mettons au service de nouveaux modes de vie responsables » déclare Marie-Luce Godinot, directrice Innovation et Développement durable de Bouygues Construction

Bien souvent présentée sur le registre unique de l’effort collectif, la transition vers des villes durables est au contraire un chantier formidable auquel chacun peut s’associer. Développement des services de transports, éco construction et éco rénovation des bâtiments, installation de réseaux de transport de l’énergie et déploiement des énergies renouvelables sont, à titre d’exemples, autant de sources d’emplois verts en France et dans le monde.