27. avril 2016 — Communiqué de presse

Economie d’énergie, gestion des déchets, alimentation, transport… je vote pour la ville la plus ambitieuse !

Du 26 avril au 22 juin, dans le cadre de sa campagne We Love Cities, le WWF appelle les citoyens du monde entier à voter pour la ville qui, selon eux, est la plus exemplaire en matière de lutte contre le changement climatique. Pendant huit semaines, sur les réseaux sociaux, ils auront ainsi l’opportunité de soutenir les actions menées par les 46 villes en compétition en matière d’économie d’énergie, de gestion des déchets, d’alimentation, de transport et de bâtiment durable.
 

Bedzed, le plus grand éco-village du Royaume-Uni

Les villes du monde représentent près de la moitié des émissions de gaz à effet de serre et accueillent la moitié de l’humanité. Elles doivent donc avancer concrètement sur le terrain pour proposer un avenir plus durable à leurs habitants. L’objectif de la campagne We Love Cities consiste à encourager ces acteurs locaux à mettre en place des actions ambitieuses en valorisant les initiatives existantes et en mettant les citoyens au cœur de cette démarche. 

Pendant les huit prochaines semaines, tout citoyen vivant en ville ou à la campagne pourra ainsi voter pour sa ville coup de cœur sur welovecities.org, poster photos et vidéos pour l’illustrer sur InstagramFacebook et Twitter #WeLoveCities mais également encourager sa ville en lui soumettant de nouvelles idées à mettre en place.

« L’importance de l’implication des usagers dans la ville est évidente pour toute collectivité prenant sérieusement en main son développement durable. Sans le soutien de leurs habitants, les villes ne peuvent mener d’actions climatiques ambitieuses. Alors qu’aujourd’hui les citoyens sont de plus en plus connectés et veulent trouver des solutions pour améliorer leur quotidien et protéger les lieux où ils vivent, la campagne We Love Cities permet, via les réseaux sociaux, de les mettre en relation avec leurs élus locaux. Objectif : travailler ensemble pour penser et construire des villes résilientes au changement climatique. » Barbara Evaeus, responsable de la campagne We Love Cities.

 

« Le travail à l’échelle du quartier que nous menons dans le cadre de l’initiative Réinventer la ville nous permet d’observer que les usagers ne manquent pas d’idées. Les citadins ont plein de « trucs et astuces » pour se déplacer autrement, réduire les consommations électriques de leur logement et donc leur facture énergétique, moins gaspiller en utilisant par exemple leurs déchets par le compostage, ou encore manger mieux et soutenir l’agriculture durable de proximité.  La campagne We Love Cities permet à tout le monde, depuis son lieu de travail ou son canapé, de donner ses idées et de voter pour la collectivité qui lui semble la plus engagée pour le climat. C’est maintenant aux citoyens de donner leur avis ! » Canddie Magdelenat, chargée de programme villes durables.

 
We Love Cities : 46 villes en compétition
 
Brésil: Belo Horizonte, Recife, Rio de Janeiro
Canada: Edmonton, Saanich, Vancouver
Chine: Shenzhen
Colombie: Bogotá, Cali, Monteria
Equateur: Quito
Finlande : Lappeenranta
France : Bordeaux, Paris, Toulouse
Inde : Coimbatore, Pune, Rajkot
Indonesie : Balikpapan, Bogor, Jakarta
Malaisie : Melaka, Penang Island, Petaling Jaya
Pérou: Miraflores, San Isidro
Philippines: Makati, San Carlos, Santa Rosa
Rwanda: Musanze, Nyagatare, Nyarugenge
Singapour: Singapour
Espagne : Murcia, Palma de Mallorca
Afrique du Sud : Cape Town, Tshwane
Suède: Eskilstuna, Lund, Umeå
Thaïlande: Chiangrai, Thungsong
USA: Boulder, Burlington, Evanston
Vietnam: Hué