04. mars 2016 — Communiqué de presse

J-15 avant Earth Hour : qui de Toulouse, Paris ou Bordeaux remportera Earth Hour City Challenge 2016 ?

Cette année encore, dans le cadre de sa grande mobilisation pour la planète Earth Hour, le WWF organise la compétition internationale Earth Hour City Challenge pour récompenser les villes les plus ambitieuses en matière de lutte contre le changement climatique.Sur les 125 villes participantes*, trois villes françaises ont été retenues par un jury d’experts : Bordeaux, Toulouse et Paris. La ville finaliste française sera annoncée samedi 19 mars 2016.

L'édition 2017 au Royaume-Uni

« Les villes du monde représentent près de la moitié des émissions de gaz à effet de serre et accueillent la moitié de l’humanité. Elles doivent avancer concrètement pour proposer un avenir plus durable à leurs habitants. Pendant la COP21, les villes ont été à la pointe des engagements climatiques. Trois mois après la COP21, cette édition 2016 d’Earth Hour City Challenge permettra de récompenser celle qui a pris une longueur d'avance. » - Pascal Canfin, directeur général du WWF France

Toulouse

Toulouse dispose de stratégies multisectorielles complètes pour la réalisation de ses objectifs de développement durable. La ville et la Métropole ont développé deux éco-quartiers et prévoient de créer 2100 nouveaux logements sociaux durables. Toulouse étend son  métro, ses réseaux de tramways et ses pistes cyclables pour promouvoir les transports en commun, ainsi que ses espaces verts et ses arbres pour développer et préserver la biodiversité de toute la métropole, tandis que ses programmes de gestion des déchets ont conduit à d'importantes économies. La collectivité mobilise activement sa population en mettant en avant les pratiques durables à travers des ateliers, des groupes participatifs, des espaces info énergie et des informations en ligne. Toulouse s’est engagée dans une démarche active de valorisation de son riche patrimoine historique.

 

Paris

Paris poursuit, dans le cadre de son deuxième Plan Climat Énergie, ses actions de lutte contre le changement climatique et l’adaptation de son territoire avec l'ensemble des parties prenantes. La ville dispose d'une Agence Parisienne du Climat et a développé le 1er cadastre solaire de France pour conseiller sa population sur les pratiques durables en matière d'éco-rénovation des logements, des énergies renouvelables, etc.

En parallèle, Paris prend des mesures concrètes pour réduire la consommation d'énergie de ses bâtiments neufs et existants. La Ville s'engage également à promouvoir les mobilités alternatives à la voiture individuelle par divers systèmes incitatifs et le développement de système de partage (Vélib’, Autolib’, Cityscoot) ; et associe le secteur tertiaire dans la réduction de l’empreinte écologique globale du territoire. Avec la récente stratégie d’adaptation et le Plan alimentation durable de Paris, se développent également des actions pour sécuriser l’approvisionnement alimentaire de la capitale.

 

Bordeaux

Bordeaux a pris des engagements ambitieux pour réduire ses émissions de 75% en 2050 par rapport à 2007. La ville met l'accent sur la mobilité propre grâce à sa politique globale sur le vélo : son objectif est de faire passer à15% la part des déplacements en vélosur le total des trajets effectués d’ici 2020. Pour atteindre cet objectif, Bordeaux développe des pistes cyclables dédiées, des places de parking en amont de celles-ci, la location et l'entretien des équipements et des campagnes de sensibilisation attractives.

 

Samedi 19 mars : les villes éteignent leur monument emblématique

En 2015, dans 172 pays et 7000 villes, 1400  monuments emblématiques tels que l’Empire State Building à New York, le Burj Khalifa à Dubaï, le Harbour Bridge à Sydney ou encore la skyline de Hong Kong, ont été plongés dans le noir pendant une heure en signe de soutien. 

A Paris, cette année, Pascal Canfin, directeur général du WWF France et Anne Hidalgo, Maire de Paris, éteindront la Tour Eiffel en présence de Ségolène Royal, Ministre de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer, chargée des Relations internationales sur le climat.

En attendant l’événement, le WWF France invite les internautes à marquer virtuellement leur engagement en éteignant leur ampoule sur une Tour Eiffel digitale.