14. mars 2016 — Communiqué de presse

J-5 avant Earth Hour : la mobilisation de Lyon prend une nouvelle dimension

Pour sa 10e édition, Earth Hour (Une heure pour la planète) appelle les citoyens à éteindre leurs lumières pendant une heure. Un geste symbolique, trois mois après la COP21 destiné à montrer que la société civile est plus que jamais mobilisée pour que les engagements pris soient tenus. 
 

L'édition 2017 au Royaume-Uni

Cette mobilisation prendra différentes formes en France. Près de 50 villes comme Argenteuil, Aulnay-sous-Bois, Avignon, Besançon, Carcassonne, Chambéry, Grenoble, Marseille, Nancy, Strasbourg, Toulouse, et bien d’autres, éteindront ainsi leurs monuments emblématiques.

A Paris, Pascal Canfin, Directeur général du WWF France et Anne Hidalgo, Maire de Paris, éteindront la Tour Eiffel en présence deSégolène Royal, Ministre de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer, chargée des Relations internationales sur le climat.

A Lyon, différentes animations accueilleront le grand public place de La République dans un objectif de sensibilisation aux enjeux climatiques. L’objectif : démontrer que chacun, à son niveau peut agir pour limiter son empreinte.

Dès 17h, accueillis par une communauté de petits pandas exposés en plein air, les Lyonnais pourront tester les vélos- jukebox et diffuser de la musique en pédalant. A la tombée de la nuit, les vélos-cinémapermettront également la projection de courts métrages grâce à l’énergie produite par les participants.

A vélo sur une route virtuelle, les passants pourront aussi prendre part à un défi carbone et comparer les émissions de CO2 qu’ils auraient générer sur ce même parcours en voiture ou encore calculer leur empreinte grâce à un quizz rapide et très utile pour véritablement passer en mode action. Ils pourront enfin se rendre au photobooth et immortaliser ce moment avec le panda WWF.  

L’heure est à présent venue de passer en mode action !