01. février 2017 — Communiqué de presse

Paris 2024 veut organiser les Jeux Olympiques et Paralympiques les plus durables de l’histoire

Le comité de candidature Paris 2024 s’engage à organiser les premiers Jeux alignés sur l’Accord de Paris pour le climat.

Le comité de candidature Paris 2024 va présenter une stratégie ambitieuse afin de concevoir les Jeux Olympiques et Paralympiques les plus écologiques de l’histoire; des Jeux spectaculaires porteurs de passion, de sens et fondés sur le partage.

Conçus comme les premiers Jeux pleinement alignés sur l’Accord de Paris pour le climat, Paris 2024 propose une organisation compacte, le meilleur système de transport mis au service des Jeux, des athlètes et des fans vivant les Jeux au cœur de Paris ainsi que des initiatives innovantes en termes de durabilité.

Avec 95% de ses sites existants ou temporaires, Paris 2024 prépare la mise en place de l’ensemble des installations à travers une stratégie inédite de réduction des émissions de carbone. Il s’agit ainsi de proposer une réduction de 55% de l’empreinte carbone par rapport aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Londres en 2012, considérés jusqu’alors comme l’édition des Jeux la plus durable de l’histoire.

Paris 2024 garantira également la neutralité carbone des Jeux avec une stratégie de compensation carbone ambitieuse.

Pleinement aligné sur l’Accord de Paris pour le climat, signé par près de 200 pays lors de la Conférence de Paris sur le Climat (COP 21) et ratifié en novembre 2016, Paris 2024 a placé le dispositif environnemental et la stratégie en termes de développement durable au cœur de sa candidature.

Notre ambition en chiffres :

  • 100% des spectateurs se déplaceront en transports publics ou partagés
  • 85% des athlètes seront à moins de 30 minutes de leurs sites de compétition
  • 100% de l’énergie utilisée sera de l’électricité verte
  • Une flotte de bus propres mise à disposition grâce à la RATP
  • Un réseau ferroviaire de haut niveau qui relie 85% des villes françaises de plus de 100 000 habitants à Paris en moins de 4 heures et qui relie Paris aux principales capitales européennes​

L’impact environnemental de la construction du Village olympique et paralympique représentera moins de 30% de l’impact total grâce à des bâtiments écoresponsables. Le Village, conçu pour être un modèle en matière de développement durable, aura pour objectif d’utiliser 100% d’énergies renouvelables et d’implémenter une politique « 0 déchets » ambitieuse.
De plus, la flotte de véhicules propres mise à disposition de l’ensemble de la famille olympique et paralympique ainsi que l’utilisation d’infrastructures temporaires durant les Jeux permettra de réduire l’impact de la gestion de l’événement à moins de 25% de l’impact total.

Le comité de candidature Paris 2024 mène également une politique ambitieuse de compensation carbone à l’échelle nationale et internationale. Les actions menées avec la Caisse des Dépôts et Consignations – Partenaire Officiel de Paris 2024 – permettent en effet de compenser les émissions carbones de la candidature. Paris 2024 est ainsi en mesure de devenir le premier comité de candidature à l’impact carbone neutre.

Cette dynamique s’intègre à un partenariat stratégique conclu avec le WWF France par l’intermédiaire d’un comité environnemental dédié à ces questions. Par ailleurs, Paris 2024 vise la certification ISO 20121 : c’est la première fois qu’un comité de candidature cherche à obtenir ce certificat international pour maitriser l’impact environnemental de son projet.

Cette perspective s’inscrit dans la dynamique de la ville de Paris qui s’est établie, en 2016, comme le leader mondial en termes d’initiatives environnementales. Paris se situe, en effet, au premier rang de la lutte contre le dérèglement climatique.

Désignée comme modèle pour l’action climatique par un jury d’experts internationaux, Paris a ainsi reçu le prix Earth Hour City Challenge remis par le WWF en devançant 125 villes. L’année 2016 a également vu la Maire de Paris, Anne Hidalgo, être élue Présidente du C40 Cites Climate Leadership Group, un réseau regroupant 85 des plus grandes villes mondiales qui travaillent ensemble dans le but de rendre les villes plus durables. Enfin, Paris a également obtenu le prestigieux C40 Cities Award le mois dernier. Cette récompense fait de Paris une ville modèle parmi les plus innovantes contre le dérèglement climatique.

Plus récemment, les principaux organisateurs d’événements sportifs en France ont signé une charte environnementale avec Paris 2024 et le WWF France. Une nouvelle preuve de l’impact positif de la candidature sur les politiques environnementales menées en France.
 

« Nous cherchons à organiser les Jeux Olympiques et Paralympiques les plus durables de l’histoire. Notre objectif d’être d’en ligne avec l’accord historique signé lors de la Conférence de Paris sur le climat et de préserver notre planète pour les futures générations. La volonté de Paris 2024 d’organiser des Jeux vraiment durables et de laisser un héritage environnemental conséquent est l’une des forces motrices de nos Jeux conçus autour de la passion et du sens. A travers notre concept de Jeux Olympiques et Paralympiques compacts et l’usage innovant de transports et d’infrastructures écoresponsables, nous créons un cadre pour l’organisation d’événements responsables et un développement urbain durable que nous espérons partager avec le monde entier. Dans le même temps, la détermination affichée par la ville de Paris pour lutter contre le dérèglement climatique vient confirmer son statut de leader mondial en termes d’initiatives environnementales et d’actions menées contre le réchauffement climatique. Enfin, notre partenariat stratégique avec le WWF France et la Caisse des Dépôts et Consignations garantit que les meilleures pratiques de soutenabilité sont au cœur de notre candidature. »
Déclaration de Tony Estanguet, co-Président du Comité Paris 2024, membre du CIO et triple champion olympique

« Paris est une ville mondiale et il est de notre responsabilité d’incarner un leadership pour une croissance et un développement durables qui n’endommagent pas notre environnement. Notre devoir est de mobiliser autour des questions liées au dérèglement climatique et de travailler collectivement dans le but de créer un monde dont les futures générations seront fières. Cela s’incarne dans notre candidature pour l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024. Nous travaillons main dans la main avec le comité Paris 2024 et ses partenaires pour garantir que les Jeux que nous concevons contribuerons à une meilleure appréhension de l’accueil d’événements mondiaux durables. »
Déclaration d’Anne Hidalgo, Maire de Paris

« Depuis le 12 décembre 2015 et la signature de l’Accord de Paris, la capitale française est devenue un symbole de la lutte contre le changement climatique. Le WWF France soutient la candidature de Paris 2024 car elle permet une réduction de 55% des émissions de gaz à effet de serre par rapport à l'empreinte carbone de Londres en 2012 et l’organisation des tout premiers jeux alignés sur les objectifs de l’Accord de Paris. Les principales recommandations du WWF France ont été intégrées à l'ambition environnementale de Paris 2024, nous nous en réjouissons. "Le sport a le pouvoir de changer le monde" affirmait Nelson Mandela en 1995 lors de la coupe du monde de rugby organisée en Afrique du Sud. Paris 2024 pourra le prouver, nous l'espérons, sur le terrain du climat. »
Isabelle Autissier, présidente du WWF France et présidente du Comité d'Excellence Environnementale de Paris 2024