Un ranger sort de l'eau un filet de pêche installé illégalement au Cambodge

Pêche illégale

Plus de 800 millions de personnes dans le monde dépendent de la pêche comme moyen de subsistance. Cependant, la ressource halieutique est menacée par l’utilisation d’engins de pêche non durables, générant surpêche et pêche illégale. Cette dernière, également appelée pêche illicite non-déclarée et non-réglementée (INN), représente 12 à 28% des captures mondiales. Elle participe à la surexploitation de nos océans et à la destruction des écosystèmes et menace la sécurité alimentaire et l’équilibre économique du marché des produits de la mer.

La pêche illégale, une activité rentable

Un manque à gagner énorme

La pêche INN coûterait entre 8 et 19 milliards d’euros dans le monde.

La pêche illicite non-déclarée et non-réglementée (INN), ou pêche illégale, constitue une concurrence déloyale. Elle est pratiquée principalement en haute mer et dans les zones côtières des pays où les réglementations et contrôles sont plus faibles. Sans restriction de captures, les ressources sont exploitées au maximum, pour la plupart avec des engins de pêche destructifs qui détériorent considérablement les écosystèmes marins. Certains pêcheurs illégaux utilisent même des techniques interdites (pêche aux explosifs, au poison…). Ces navires disposent aussi de plus faibles coûts d’exploitation et sont souvent en surcapacité, au détriment des pêcheurs légaux.

Ainsi, les navires peuvent exercer sans impunité leur activité avec des recettes beaucoup plus importantes que s’ils respectaient la réglementation locale.

Outre la destruction des écosystèmes et la surexploitation des stocks, ce déséquilibre entraîne une perte d’emplois, de ressources financières et alimentaires pour les pêcheurs respectant les législations, particulièrement pour ceux des pays en voie de développement. Par ailleurs, les conditions de travail des pêcheurs des navires illégaux sont souvent très difficiles pour un coût de main d'oeuvre faible. Des pratiques d’esclavagisme sur des bateaux exerçant la pêche illégale ont été reportées. On peut donc parler de véritable pêche pirate.

Ranger en patrouille contre la pêche illégale (Cambodge)

Les solutions contre la pêche INN

La lutte contre la pêche illicite non-déclarée et non-réglementée est une priorité du WWF. Il existe plusieurs moyens de contrer cette activité :

  • Renforcer les mesures de gestion et de contrôle des pêcheries au niveau des pays et des Organisations régionales de gestion des pêches (ORGP). Ces organismes rassemblent pêcheurs, gouvernements, scientifiques et ONGs et oeuvrent à la bonne gestion des stocks (ex. IOTC pour le thon de l’Océan Indien) ; 
  • Assurer la mise en oeuvre des accords internationaux en matière de lutte contre la pêche INN, tel que le contrôle de l’entrée des navires suspects avant leur arrivée au port ;
  • Améliorer les outils de traçabilité des systèmes d’approvisionnement des entreprises et des États, afin de limiter le risque d’importations de produits issus de la pêche illégale. 48 entreprises se sont engagées à oeuvrer dans ce sens aux côtés du WWF lors du premier congrès mondial des océans en juin 2017 ;
  • Sensibiliser les acteurs professionnels à la pêche INN (évaluer les risques, collecter toutes les informations sur la provenance du produit, l’espèce…) ;
  • Sensibiliser les consommateurs à des choix responsables de produits de la mer. En Europe, 70% des produits de la mer que nous consommons sont issus de l’importation, et principalement des pays en voie de développement où les risques de pêche illégale sont plus importants. Il est important de privilégier les produits certifiés tels que le MSC.

Pêcheurs d'une pêcherie écossaise recevant la certification MSC

Le WWF agit à tous les niveaux de la filière afin de sensibiliser les parties prenantes et incite les États à lutter de manière efficace contre la pêche INN. Nous soutenons et encourageons des actions d’harmonisation des contrôles, des efforts de transparence sur les navires de pêche et des mesures de lutte préconisées par la FAO. Nous travaillons avec les entreprises afin d’éliminer tout produit ou risque de pêche INN dans leur approvisionnement, notamment en leur mettant à disposition un guide de bonnes pratiques : guide contre la pêche illégale à l’usage des professionnels, disponible en bas de page. 

Ensemble, agissons

Pour mieux répondre à l'urgence écologique, le WWF France œuvre à la préservation des écosystèmes marins.
Votre don est notre force.