Mirova - Un fonds d’investissement pour la restauration des terres dégradées

Le Fonds Land Degradation Neutrality (LDN) est une initiative innovante menée par le secteur privé, soutenue par le WWF, pour mettre des fonds privés et publics au service de la restauration des terres. L'objectif de ce partenariat est de soutenir les efforts de Mirova pour financer et fournir une assistance technique efficace pour l'extension de pratiques de gestion durable économiquement viables pour les terres dégradées.
 

Logo de l'entreprise Mirova

Un financement flexible pour soutenir les activités de restauration des terres

SECTEUR : Banque et assurance
TYPE DE PARTENARIAT : Accompagnement vers des pratiques durables
ACTION(S) DE CONSERVATION : Forêts, Vie sauvage

En 2015, Mirova, filiale de Natixis Investment Managers dédiée à l'investissement responsable, s'est associée à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD) pour créer le premier fonds d'investissement destiné à lutter contre la dégradation des terres.

En 2017, Mirova et le WWF France ont lancé un partenariat dans lequel le WWF soutient Mirova dans le développement et la gestion du Fonds Land Degradation Neutrality (LDN), qui vise à produire des impacts environnementaux et sociaux positifs en restaurant les terres dégradées.

Plusieurs activités ont été menées par le WWF dans le cadre de ce partenariat au cours de l'année passée.

  • Le WWF identifie et analyse les projets potentiels de gestion durable des terres qui pourraient être éligibles au financement du Fonds LDN.
  • Le WWF France siège au comité stratégique du Fonds LDN, représenté par sa directrice générale, Véronique Andrieux, et contribue aux orientations stratégiques du fonds et de sa facilité d’assistance technique. Ensemble, ils visent à fournir un financement et une assistance technique efficaces pour la mise en œuvre à grande échelle de pratiques de gestion durable des terres éprouvées et économiquement viables.
  • Le WWF France travaille sur les indicateurs de mesure d’impact, et en particulier ceux liés à la restauration des terres, pour contribuer à leur standardisation.
  • Le WWF promeut activement la restauration des terres en tant que solution pour la biodiversité, le climat et les moyens de subsistance, grâce à une équipe dédiée du Fonds LDN.
  • Un soutien local est également fourni grâce à l'expertise des différents bureaux du WWF et du réseau international du WWF. Grâce à son vaste réseau, le WWF permet à Mirova d'entrer en contact avec les principaux acteurs publics et d'autres organisations locales dans les pays où elle soutient des projets.
Finance verte