11. octobre 2018 — Communiqué de presse

Etude WeGreenIT : quel impact environnemental du numérique dans les entreprises ?

Le WWF France et le Club Green IT présentent aujourd’hui l’étude WeGreenIT, qui évalue l’empreinte environnementale du numérique et la maturité des grandes entreprises françaises sur ce sujet.

24 entreprises issues de divers secteurs ont participé à la réalisation de l'étude WeGreenIT

En mars 2018, 24 entreprises issues de tous les secteurs ont répondu à l’appel lancé à plus de 150 entreprises françaises pour participer à l’étude WeGreenIT. Cette dernière a pour objectif d'aider les grandes entreprises françaises à identifier les sources d’impacts environnementaux de leurs systèmes d’informations et à identifier des solutions et bonnes pratiques pour les réduire.
Grosses consommatrices de numérique, les entreprises ont un rôle clé à jouer dans ce domaine, en démontrant leur leadership vers une économie à faible empreinte environnementale, solidaire et circulaire. 

Les résultats de l’étude WeGreenIT confirment l’importance des impacts environnementaux associés à l’empreinte numérique d’un utilisateur au sein d’une entreprise. La fabrication des équipements informatiques compte parmi les principales sources d’impacts environnementaux (29% de la consommation énergétique, 54% des émissions de gaz à effet de serre, 61% de l’utilisation en eau et 97% de l’épuisement des ressources). L’environnement de travail des utilisateurs (ordinateurs, écrans, périphériques externes) et le service informatique (locaux, moyens de transports et équipements des personnes en charge du fonctionnement du système d’information) totalisent quant à eux de 44% à 66% des impacts selon les entreprises. Et contrairement aux idées reçues, la consommation énergétique des centres informatiques n’est pas la principale source d’impacts.

Les enjeux du numérique responsable

Une maturité qui diffère selon les entreprises et les domaines

C'est le score moyen des bonnes pratiques numériques responsables des entreprises en France.

Les entreprises sont globalement assez matures dans leur mise en œuvre de bonnes pratiques pour un numérique plus responsable, avec un score moyen de 59/100. On note cependant un écart important entre la moins mature (40%) et la plus mature (77%). Sans surprise, certains domaines comme l’impression ou encore l’optimisation de l’efficience énergétique des centres informatiques sont les plus avancés.
A l’inverse, la gouvernance du numérique responsable au sein de l’entreprise est peu développée. De même, la conception responsable de services numériques est un domaine peu connu et il faut en accentuer la sensibilisation et l’appropriation.

Concernant les évolutions positives, on observe une augmentation significative de la durée de vie des équipements avec une généralisation du réemploi via l’économie sociale et solidaire (ESS) et l’économie adaptée (handicap) : un signal très encourageant ! 

Le reflet d'une fenêtre sur l'écran d'un ordinateur portable

Rapport de l'étude Green IT

L’objectif de cette étude est de partager l’expertise et les bonnes pratiques dans ce domaine avec des grandes entreprises françaises qui souhaitent s’inscrire dans cette transition.

Les entreprises participantes témoignent

SNCF poursuit son engagement vers le numérique responsable face à son enjeu de développer une mobilité durable dont un vecteur clé est sa transformation numérique. 

« En tant qu’acteur français majeur du digital, Solocal doit avoir de l’ambition en matière de Green IT. Alors que nous réfléchissons à nos nouveaux KPI’s, l’étude WeGreenIT nous est utile pour enrichir notre réflexion en faveur d’un numérique encore plus responsable. » 
Carole Vrignon, Directrice RSE de Solocal
    
« L’étude a mobilisé de nombreux collaborateurs (DSI, sites…) et a servi de base pour structurer le programme Green IT de Schneider. Les résultats ont permis d’estimer l’empreinte globale de l’IT de Schneider Electric. » 
Thierry Hanau, Architecte d’entreprise et chargé du projet Green IT chez Schneider Electric

« Le déploiement d’une démarche numérique responsable au service de l’emploi, limitant l’impact sur l’environnement et favorisant l’adoption de pratiques sociales, s’appuie sur un référentiel de bonnes pratiques. WeGreenIT éclaire sur les performances et axes d’amélioration. »
Jean-Christophe Chaussat, DSI – Pôle emploi Développement durable & Numérique responsable

« Engagé dans les transitions écologiques, le Groupe La Poste agit depuis plusieurs années sur l’optimisation énergétique et la diminution de l’empreinte de son SI notamment par l’allongement de la durée de vie des équipements et le recyclage des DEEE. » 
Éric Maillard, Référent numérique responsable (accessibilité numérique, Green IT), Centre de Services Mutualisés SI

Les 24 entreprises qui ont participé à WeGreenIT :

  • Groupe ADP
  • I-Caisse des dépôts et consignations
  • Cdiscount
  • Dell
  • Econocom
  • Edenred
  • Enedis
  • ENGIE - Gaz Tarif Réglementé
  • Gemalto
  • IT-CE / I-BP / BPCE-IT
  • Lactalis
  • La Poste
  • Leroy Merlin
  • Maif
  • Natixis
  • Pôle Emploi
  • RTE
  • Schneider Electric
  • Scor
  • SNCF
  • Société Générale
  • Solocal
  • Ubisoft
  • Worldline (Atos Group)