Retour
13. mars 2019 — Communiqué de presse

Le Pandathlon, la course d’orientation grandeur Nature de retour à l’Alpe d’Huez !

Après le succès de l’édition 2018 du Pandathlon à l’Alpe d’Huez, le défi éco-sportif organisé par le WWF France est de retour sur ce terrain riche en reliefs les 29 et 30 juin 2019. Les équipes s’élancent pour une course d’orientation géante dans le massif de l’Oisans, proche du territoire du lynx boréal. A la clé : un programme de protection de ce majestueux félin menacé d’extinction financé grâce aux fonds collectés par les pandathlètes.  

On a adoré la cause, l'ambiance, le cadre fantastique, les épreuves, l’organisation et l'équipe encadrante et enfin le fait que l’événement soit entièrement éco-conçu !

Au programme de cette neuvième édition après le Mont Ventoux et Saint-Gervais : une course d’orientation en pleine nature et par équipe de 3.  L’objectif : à l’aide d’une carte et d’une boussole, collecter un maximum des 25 balises identifiées sur la carte.

Pour y parvenir, les pandathlètes doivent faire preuve de stratégie, de réflexion et d’endurance. Le tout sur un territoire de 7 km2, avec un dénivelé cumulé positif de près de 1000 mètres, à parcourir chacun à son rythme. Entre amis, en famille ou entre collègues, le Pandathlon est l’occasion de relever un beau challenge tout en passant un week-end festif au cœur des Alpes, que l’on soit sportif ou non, tout en défendant une cause essentielle.

Inscrivez-votre équipe au Pandathlon 2019 !

Il faut agir pour le lynx boréal !

Du Nord du Jura jusqu’à l’Alpe d’Huez, le lynx boréal se cache dans nos forêts de montagne. Très vulnérable, ce félin majestueux est en danger d’extinction en France. Des actions concertées doivent être menées dans notre pays. Pourtant, aucun plan d’action n’a jusqu’alors été mis en place. C’est pourquoi les fonds collectés par les participants servent à financer le travail de rédaction d’un plan national de restauration des populations de lynx.

Le WWF avec son partenaire la Société française pour l’étude et la protection des mammifères (SFEPM) anime depuis le printemps 2018 des groupes de travail pour identifier les menaces qui pèsent sur l’animal et les actions pour sa conservation afin d'assurer une meilleure coexistence avec les activités humaines. Ces groupes mêlent les acteurs de terrains déjà engagés et les services de l’état. Ils concernent l’aménagement du territoire, la coexistence avec les activités humaines, le suivi et la conservation du lynx, la communication et la sensibilisation. Depuis janvier 2019, le ministère de l’environnement a lancé une démarche conjointe, l’objectif étant d’aboutir à la restauration des populations de lynx au sein des massifs des Vosges, du Jura et des Alpes, où la présence du félin est permanente.

Jeune lynx boréal (Lynx Lynx) et sa mère en Norvège

Le lynx boréal est haut sur pattes. Il porte une fourrure épaisse et sa queue, courte, se termine par une touffe de poils noirs.

Comment participer ?

Pour y prendre part, les participants doivent constituer une équipe de 3 personnes, collecter 1200 euros de fonds auprès de leur entourage en amont de l’événement et enfin relever le défi le jour J. Pour inscrire votre équipe, c’est ici.

Demandez le programme !

  • Vendredi 28 juin en fin d’après-midi : accueil des participants, retrait des dossards, briefing des chefs d’équipe.
  • Samedi 29 juin : Petit déjeuner bio, départ officiel de la course. Retour dans l'après-midi. La journée se clôturera sur un dîner et une soirée réunissant organisateurs, partenaires et pandathlètes.
  • Dimanche 30 juin : journée détente, brunch des Régions (moment convivial autour des spécialités régionales amenées par chaque participant), village Pandathlon, animations, activités de plein-air et bien-être tout au long de la journée.