02. mai 2018 — Communiqué de presse

Nouveau lieu, nouvelle formule : le Pandathlon fait peau neuve à l’Alpe d’Huez !

Les 30 juin et 1 er juillet 2018, le défi éco-sportif du Pandathlon organisé par le WWF France se renouvelle sous la forme d’une course d’orientation inédite sur le site de l’Alpe d’Huez. Il permettra de récolter des fonds pour la préservation du plus grand félin d’Europe, le lynx boréal, une espèce menacée qui vit du Jura jusqu’aux Alpes.

Lynx (Lynx lynx) marchant dans la neige dans le parc national Velka Fatra en Slovaquie

Venez relever le défi !

Au programme de cette huitième édition : une course d’orientation en pleine nature et par équipe de 3. L’objectif : à l’aide d’une carte et d’une boussole, collecter un maximum des 25 balises identifiées sur la carte. Pour y parvenir, les pandathlètes devront faire preuve de stratégie, de réflexion et d’endurance.

Le tout sur un territoire de 7 km 2 , avec un dénivelé cumulé positif de 920 mètres, à parcourir chacun à son rythme. Entre amis, en famille ou entre collègues, le Pandathlon est l’occasion de relever un beau challenge tout en passant un week-end festif au cœur des Alpes, que l’on soit sportif ou non, tout en défendant une cause essentielle.

Une édition sous le signe de la protection du lynx boréal

Du Nord du Jura jusqu’à l’Alpe d’Huez, le lynx boréal se cache dans nos forêts de montagne. Très vulnérable, ce félin majestueux est en danger d’extinction en France. Des actions concertées doivent être menées dans notre pays.

Pourtant, aucun plan d’action n’a jusqu’alors été mis en place. C’est pourquoi les fonds collectés par les participants serviront à financer le travail de rédaction d’un plan national de restauration des populations de lynx.

« Nous avons la chance de vivre et de travailler dans un territoire extraordinaire, aux paysages variés, aux panoramas à couper le souffle, dans un environnement contrasté et vivant. Vivre la montagne est notre quotidien et nous savons que ce terrain de jeu est fragile. Pour préserver ce patrimoine naturel nous devons, déjà nous-mêmes, être vigilants, sensibiliser et partager avec le plus grand nombre cet espace unique où il fait bon vivre et se ressourcer. Avec le Pandathlon, nous voulons montrer que la protection de la nature fait partie de nos priorités et qu’il nous incombe de veiller à sa conservation. C’est un engagement que nous prenons aujourd’hui en nous associant au WWF France. Nous avons trouvé en l’équipe du « Pandathlon » des gens sérieux, passionnés avec qui nous partageons de nombreuses valeurs. Gageons que tous les concurrents à cette édition passeront un agréable moment dans un lieu magnifique. » François Badjily, Directeur de l’office de tourisme de l’Alpe d’Huez

« Il y a sept ans, le WWF France imaginait le Pandathlon. Depuis, la participation de milliers de pandathlètes a permis de financer des projets locaux de protection de l’environnement et le Pandathlon est aujourd’hui la preuve qu’il est possible d’organiser un événement sportif avec un impact minimum sur l'environnement. Cette année, le Pandathlon se tiendra à l’Alpe d’Huez et grâce aux fonds collectés, nous pourrons établir un plan d’action pour protéger le lynx boréal, une espèce menacée présente du Nord du Jura jusqu’à l’Alpe d’Huez. C’est cela, l’esprit du Pandathlon : se mobiliser, se dépasser en participant à un événement sportif et ludique dans le but d’intervenir là où la nature en a besoin ! » Pascal Canfin, Directeur général du WWF France

Comment participer ?

Pour y prendre part, les participants doivent constituer une équipe de 3 personnes, collecter 1200 euros de fonds auprès de leur entourage en amont de l’évènement et enfin relever le défi le jour J. Pour inscrire votre équipe, c’est ici. Le programme en détails :

  • Vendredi 29 juin en fin d’après-midi : accueil des participants, retrait des dossards, briefing des chefs d’équipe.
  • Samedi 30 juin : Petit déjeuner bio, départ officiel de la course. Retour dans l'après-midi. La journée se clôturera sur un dîner et une soirée réunissant organisateurs, partenaires et pandathlètes.
  • Dimanche 1er juillet : journée détente, brunch des Régions (moment convivial autour des spécialités régionales amenées par chaque participant), village Pandathlon, animations, activités de plein-air et bien-être tout au long de la journée.