Back
21. February 2019 — Press Release

Pacte national sur les emballages plastiques

Le WWF France rejoint aujourd’hui, aux côtés du Ministère de la Transition écologique et solidaire, de l’ONG Tara Expéditions et d’entreprises de la distribution et de l’agroalimentaire, un pacte national visant à réduire la pollution liée aux emballages plastiques.

Les emballages en plastique représentent 45% de la consommation plastiques en France.

Alors que les emballages en plastique représentent la moitié des déchets plastiques dans le monde et 45% de la consommation de plastiques en France, ce pacte propose pour la première fois une approche transformationnelle multi-acteurs pour faire face à cet enjeu majeur, au coeur de la crise de la pollution plastique.

Déclinaison nationale du Global Commitment de la Fondation Ellen Mac Arthur, le Pacte s’articule autour d’objectifs ambitieux et chiffrés, qui vont au-delà du cadre réglementaire existant au niveau national et européen. Parmi les objectifs clé du pacte figurent les suivants :   

  • Éliminer les emballages plastiques problématiques ou inutiles d’ici 2025 ;
  • Eco-concevoir les emballages pour les rendre réutilisables et recyclables à 100% d’ici 2025 ;
  • Atteindre collectivement 60% d’emballages plastiques effectivement recyclés d’ici 2022

Les signataires du pacte s’engagent ainsi à réduire leur impact sur la pollution plastique tant sur l’amont, à travers l’élimination des emballages plastiques problématiques et inutiles et le déploiement d’emballages réutilisables que sur l’aval, à travers le renforcement des infrastructures de collecte et de recyclage. Le pacte présente ainsi une réelle approche transformationnelle, permettant de prendre en compte l’ensemble de la chaîne de valeur des plastiques.

Le Pacte prévoit également la mise en place d’un système de suivi des engagements, avec des indicateurs annuels et individuels. Une démarche essentielle pour garantir une transparence sur le respect des engagements et rendre compte des progrès réalisés.

Réaction de Pascal Canfin, Directeur général du WWF France

La pollution plastique menace gravement nos océans et la biodiversité marine. A titre d'exemple, 90% des oiseaux marins ont des fragments de plastiques dans l'estomac. Pour mettre fin à cette pollution, il est urgent de mobiliser l’ensemble des acteurs et de changer nos modèles de production, en commençant par baisser notre consommation de plastique via l'élimination des plastiques superflus. Il est par ailleurs impensable d'imaginer qu'aujourd'hui des emballages non recyclables puissent être mis sur le marché et nous nous réjouissons que les entreprises membres du pacte ouvrent la voie sur ce sujet.

Le WWF France se félicite également que les membres s'engagent à un reporting annuel et individuel sur la mise en œuvre de ces objectifs. Le WWF France sera mobilisé pour suivre le respect de ces engagements et vigilant à ce que les positions défendues en matière de politiques publiques soient cohérentes avec l'esprit et les objectifs du pacte.