Back
04. December 2018 — Press Release

Réaction du WWF France aux annonces du Premier ministre sur la fiscalité des carburants

Edouard Philippe vient d’annoncer la suspension pour six mois de la hausse de la taxe carbone, de la convergence diesel-essence et de la hausse de la fiscalité sur le gazole entrepreneur non routier. 

Le WWF France regrette que ces mesures immédiates portent principalement sur la fiscalité sur les carburants alors que la colère exprimée par les gilets jaunes semble aller au-delà. Ces annonces, qui arrivent avec un temps de retard et en pleine crise sociale, démontrent que le gouvernement a pris les choses à l’envers, en adoptant une taxe carbone sans mettre en place, pour les Français les plus vulnérables notamment, les mesures d’accompagnement et les alternatives en matière de mobilité. Si la taxe carbone est l'un des outils essentiels à la transition écologique, elle doit s’appuyer sur une réflexion plus large autour de la fiscalité écologique et de l’accompagnement social.

Il faut maintenant mettre à profit les six mois de suspension, ainsi que la consultation qui devra avoir lieu sur cette période, pour aboutir à des solutions concrètes et concertées afin d’éviter un recul de la France dans son action climatique et sortir de notre dépendance au pétrole.