Back
18. June 2019 — Press Release

Union Européenne : recul majeur du Conseil sur la pêche durable

Le Conseil des ministres européens de la pêche a adopté ce matin sa position sur la révision du Fonds Européen pour les Affaires Maritime et la Pêche (FEAMP) qui constitue un recul majeur puisqu'elle revient, de manière déguisée, sur l'interdiction adoptée en 2004 de subventions pour la construction de navires alors que la flotte européenne est toujours en surcapacité.

Des négociations entre le Conseil, le Parlement et la Commission vont s'ouvrir pour l'adoption du texte final. Les ONG vont se mobiliser contre ces subventions (au renouvellement, à la construction et à la modernisation) qui encouragent in fine la surpêche et la dégradation des stocks halieutiques dont dépendent les pêcheurs.

Cette position va à l'encontre des engagements internationaux de la France et de l'UE dans le cadre des Objectifs du Développement Durable (ODD 14) et va peser sur la crédibilité de la position défendue par l'UE à l'OMC pour obtenir l'interdiction au niveau mondial de telles subventions. 

Le WWF France regrette cette position de la France qui va clairement à l’encontre des déclarations du Président de la République suite à la publication du rapport de l’IPBES et dans lesquelles il annonçait une mobilisation nationale, européenne et internationale de la France en faveur de la biodiversité ou encore du discours de politique générale du Premier ministre dans lequel il indiquait que l’ambition écologique serait au cœur de l’acte II du quinquennat.

Banc de poisson