Un dauphin de l'Indus (platanista indi) sortant sa tête de l'eau
Back
18. January 2019

Dauphin miraculé sur les bords de l’Indus

Sauvetage in extremis dune femelle dauphin dans le fleuve de lIndus. Au sein dune espèce qui compte moins de 2000 individus à l’état sauvage, chaque animal secouru est une victoire !

Sur le fil

C'est le nombre de Platanista minor qui se trouvent dans l'Indus. Ce dernier figure sur la liste des espèces menacées d'extinction de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

L'habitat naturel du dauphin aveugle, qui s'étendait autrefois sur toute la longueur du fleuve Indus, s'est aujourd'hui réduit à un sanctuaire de 900 km, en amont et en aval de la grande ville de Sukkur, au Pakistan. Platanista minor ne voit pas et se déplace, communique et chasse grâce aux ultrasons qu'il émet. Depuis l'ère coloniale britannique, le fleuve a été littéralement lacéré par l'homme à des fins d'irrigation. C'est la première cause de décès de lespèce : le cétacé passe les multiples barrages et écluses qui partagent ses eaux en nombreux canaux d'irrigation et, en été, lorsque les eaux baissent en raison de la sécheresse, il est pris au piège.

En outre, les innombrables égouts sauvages qui se jettent dans le fleuve, les quantités impressionnantes de pesticides déversées dans les champs alentour, la pêche intensive qui tarit ses réserves alimentaires - poissons chat et crevettes - aggravent le risque pour ce mammifère. Ce dernier figure sur la liste des espèces menacées d'extinction de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Il en resterait moins de 2000 dans l'Indus.

Vue aérienne du delta de l'Indus (Pakistan)

Le delta du fleuve Indus correspond à l’ensemble de la zone où le fleuve s'écoule dans la mer d'Arabie, créant un système complexe de marécages, de ruisseaux et de forêts de mangroves.

Préserver le delta de l’Indus et ses habitants

Depuis 2004, le WWF Pakistan est impliqué dans le projet de conservation IRDCP (Indus River Dolphin Conservation Project) qui a pour objectif de préserver la variabilité génétique du dauphin et la biodiversité de l’écosystème de lIndus.

Le WWF est engagé dans la région du delta de lindus depuis plusieurs années. Notre action vise essentiellement à protéger les zones humides et les espèces qui évoluent dans le delta. Nous sommes particulièrement impliqués dans la protection du dauphin de lIndus. Avec le service de la faune de la province du Sind, nous menons régulièrement des opérations de sauvetage lorsque les dauphins sont coincés dans un barrage. La pêche intensive constitue une autre menace pour le dauphin qui risque de sempêtrer dans les filets des pêcheurs. De nombreux cétacés périssent ainsi car ils ne peuvent plus remonter à la surface pour respirer. Pour tenter de freiner ce déclin, un numéro durgence permettant de joindre 24h/24 la brigade de protection du WWF a été mis en place.

De façon plus générale, depuis 2004, le WWF Pakistan est impliqué dans le projet de conservation IRDCP (Indus River Dolphin Conservation Project) qui a pour objectif de préserver la variabilité génétique du dauphin et la biodiversité de l’écosystème de lIndus, dassurer un usage durable de cette diversité par les populations riveraines et de promouvoir des mesures visant à réduire la pollution du fleuve et le gaspillage de ses ressources.

Juste à temps !

C'est le nombre de dauphins qui étaient retenus prisonniers dans les canaux artificiels, sauvés par le WWF Pakistan depuis 1992.

Il y a quelques jours, un dauphin échoué près dun barrage est repéré. Le cours deau où il se débat est un affluent du fleuve Indus. Ces dernières semaines, son niveau a fortement baissé, rendant certaines zones dangereuses pour les cétacés. Les équipes du WWF et du département de la faune sont appelées à la rescousse. Un dispositif bien rodé se déploie alors. Lanimal en détresse est dabord capturé à laide dun filet spécial, puis, on le pose précautionneusement sur une civière. On lenveloppe ensuite dans des serviettes humides et on larrose pour éviter quil ne sassèche pendant son transport. Il voyage à bord dune ambulance insonorisée pour atténuer son stress. Enfin, on le relâche dans le fleuve, sain et sauf, là où les eaux sont plus profondes et où il pourra reprendre le cours de sa vie.

En voilà un qui la échappé belle ! Cette opération de sauvetage peut sembler anodine mais au sein dune espèce au bord de lextinction, chaque vie sauvée relève du miracle. Depuis 1992, le WWF Pakistan et le service de la faune de la province du Sind ont sauvé plus de 150 dauphins qui étaient retenus prisonniers dans les canaux artificiels. Cest tout un réseau de surveillance qui sest mis en place avec la complicité des communautés locales qui, en devenant les yeux et les oreilles des brigades de protection, ont décuplé leur force dintervention. Toutefois, nous devons redoubler defforts pour garantir la survie de lespèce dont la disparition serait une perte irrémédiable pour les générations à venir car à ce jour, il reste moins de 2000 dauphins dIndus dans le monde.

Tous les Effet Panda

Village de Ladakh, vallée de l'Indus (Inde)

Ensemble, agissons

Le WWF agit partout dans le monde afin de promouvoir le développement d’activités humaines qui respecte la planète et sa biodiversité.
Votre don est notre force.