Éoliennes Plateau du Lévezou Massif Central, France
Retour
14. avril 2017

La France en tête de l’UE pour sa stratégie bas-carbone

Selon l’étude réalisée dans le cadre du projet MaxiMiseR par le bureau des politiques européennes du WWF, c’est la France qui s’est dotée de la meilleure stratégie bas-carbone de l’Union européenne !

Changer de modèle énergétique

Nous sommes en train d’épuiser ces ressources non renouvelables à une vitesse fulgurante.

Crise climatique à venir, risques liés au nucléaire, dépendance aux énergies fossiles, précarité énergétique : l’ensemble de ces facteurs plaident en faveur de la promotion d’une transition vers un nouveau modèle énergétique.

La combustion des ressources fossiles - comme le pétrole, le charbon et le gaz - est la principale cause du dérèglement climatique.

Nous sommes en train d’épuiser ces ressources non renouvelables à une vitesse fulgurante.

La seule solution pour fournir tout le monde en énergie, sans nuire à l’environnement, est le passage généralisé aux énergies renouvelables, produites à partir de sources naturelles , disponibles aussi longtemps que la nature pourra les produire, et non polluantes, pourvu qu’on les exploite dans les règles.

Panneaux solaires du parc photovoltaïque des Mées, France

100 % d'énergie renouvelable d'ici 2050

En septembre 2016, le WWF lance le rapport « 15 signaux montrant que la transition énergétique est en marche » afin de stimuler une prise de conscience collective de la transformation en cours et désormais irréversible vers un nouveau système énergétique mondial.

En 2011, en partenariat avec ECOFYS, le WWF publie l’étude « 100% d’énergie renouvelable d’ici 2050 ». Les conclusions sont très encourageantes.

Atteindre 100% de fourniture d’énergie renouvelable pour chacun d’entre nous à l’échelle de la planète d’ici 2050, c’est possible techniquement, souhaitable économiquement et nécessaire si l’on veut éviter un dérèglement climatique majeur.

Le WWF mène des actions de plaidoyer pour rehausser l’ambition environnementale de la loi sur la transition énergétique votée par l’Assemblée nationale le 22 juillet 2015.

Éoliennes au bord du canal du Rhône Plaine de la Crau, France

La France, bonne élève de l'UE

C’est sans doute grâce à sa loi sur la transition énergétique et les dispositifs associés que la France se situe en haut du podium.

Les résultats d’une étude inédite sur les stratégies de réduction des émissions de Gaz à effet de serre des pays de l’UE viennent de tomber.

C’est la France qui se hisse à la première place avec une note de 78%. Devant le Royaume Uni (71%), la Finlande (68%), la Lituanie (58%) et les Pays-Bas (54%). Chypre se place en dernière position, avec une note de 25%.

Pour juger la stratégie bas carbone des pays d’ici 2050, le WWF a pris en compte l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre, le caractère réaliste, le niveau d’ambition des objectifs climat et énergie, la transparence des procédures, l’engagement politique, le suivi des progrès réalisés et le périmètre.

Sur ces points, la France se démarque de ses voisins européens grâce à une stratégie claire, précise, intégrée, suivie, transparente et avec un large périmètre.

Reste maintenant à mettre en œuvre les engagements car de bons objectifs ne suffisent pas à faire une bonne politique !