Portrait d'un tigre de Sumatra (Panthera tigris sumatrae)

Ensemble sauvons les tigres (Tx2)

Ils étaient 3200, combien sont-ils maintenant ? Les experts du WWF évaluent actuellement le nombre de tigres restants grâce à des pièges photographiques.

Recenser les tigres

TX2

Quelques pays évaluent régulièrement leur nombre, d'autres le font pour la première fois. Certains n’ont encore jamais fait d’estimation minutieuse, il est urgent qu’ils s’y mettent !

Le WWF est à l’origine du Tx2, l'objectif mondial consistant à doubler le nombre de tigres sauvages d'ici 2022. En 2010, lorsque le nombre de tigres a été estimé à moins de 3200, les 13 pays dits du tigre se sont engagés à atteindre cet objectif. A mi-parcours, 2016 est l’occasion de faire un premier bilan : les pays doivent recenser leurs tigres afin de mesurer le succès de l’objectif Tx2.Les pays qui ne les comptent pas risquent de les perdre. S’ils ne savent pas combien de tigres il leur reste ni où ils se trouvent, ils ne sauront pas comment les protéger.

Camera Trap - Famille de Tigres dans la province chinoise

Sur le terrain avec le WWF

Espèce insaisissable, le tigre est difficile à trouver et à tracer. Pour évaluer leur nombre et garder un œil sur eux, les experts du WWF utilisent des pièges photographiques. Le WWF utilise ce dispositif dans 9 pays : Bhoutan, Cambodge, Chine, Inde, Indonésie, Malaisie, Népal, Russie, Thaïlande. Les experts du WWF collaborent avec d'autres ONG et les gouvernements pour recenser les tigres. Des milliers de personnes sont impliquées, de grandes distances sont couvertes et le processus peut prendre plus d'un an.

Les experts du WWF ont ainsi photographié plus de 500 tigres sauvages, chacun identifiable par ses rayures uniques, telles une empreinte digitale. Soit plus de 15% de la population mondiale estimée selon le dernier recensement à 3890 individus. Mais la majorité d’entre eux doit encore poser devant la caméra ! De nombreuses régions demeurent inexplorées et certains pays ne disposent pas de chiffres actualisés. Le WWF veut dénombrer les tigres pour mieux les protéger afin d’atteindre l'objectif mondial Tx2.

Tigre du Bhoutan photographié grâce à un camera trap

Tigre du Bhoutan photographié grâce à un camera trap

Dans la nature

Grâce aux pièges photographiques, les experts du WWF surveillent les tigres 24h/24, 7j/7.

Les pièges photographiques sont des caméras encastrées dans un boîtier sécurisé doté d’un détecteur de mouvements infrarouge. Le WWF utilise différents modèles, en fonction de l'emplacement. Certains d’entre eux nécessitent du personnel pour récupérer régulièrement les images enregistrées, d'autres les envoient automatiquement par e-mail ou MMS. Ces dernières ont été particulièrement utiles pour arrêter des braconniers car la photo est immédiatement envoyée aux équipes anti-braconnage qui peuvent agir.

Au-delà de permettre de localiser les tigres, les pièges photographiques fournissent des informations sur la façon dont les félins se déplacent et se reproduisent - notamment grâce aux photos de mères avec de nouveaux petits. D'autres animaux sauvages « non ciblés » comme le léopard, les cerfs et les oiseaux sont souvent photographiés et recensés au passage.

Parfois, les pièges photographiques filment les menaces auxquelles les tigres sont confrontés. Des tigres de Sumatra ont été photographiés avant et après que des bulldozers aient détruit leur forêt et des braconniers sont souvent photographiés, ce qui peut aider à leur arrestation.

Deux "panthera tigris tigris" dans l'eau
Tigre dans les arbres

Ensemble, agissons

Le WWF œuvre à la conservation des espèces menacées sur tous les continents. Aidez-nous à poursuivre nos actions au plus près du terrain.
Votre don est notre force.