Panthère des neiges (Uncia uncia or Panthera uncia) à la lueur de la lune, Parc national de Hemis (Inde)
Vie sauvage

Sauver les espèces emblématiques menacées

Champs d'action : Vie sauvage

Les icônes de la biodiversité en sursis

Le programme mondial « Vie Sauvage » s’emploie à sauvegarder les espèces terrestres menacées les plus emblématiques d’un point de vue écologique, culturel et économique dont la survie est menacée et dont la protection requiert une action concertée au niveau international. Notre objectif est d’améliorer leur état de conservation et celui des écosystèmes qui les hébergent, tout en prenant en compte le développement soutenable des communautés humaines avec qui elles partagent le territoire.

La déforestation et la surexploitation des terres, l’utilisation non durable des ressources naturelles, l’introduction d’espèces invasives, le braconnage et le commerce illégal des espèces ainsi que les changements climatiques et la pollution exercent une pression sans précédent sur la nature sauvage. Pour assurer un avenir sain et durable aux espèces et à leurs habitats naturels ainsi qu’aux générations futures, le WWF se consacre depuis plus de 50 ans à la lutte contre ces grandes menaces qui pèsent sur notre planète.

La biodiversité mondiale décline à une vitesse fulgurante. Entre 1970 et 2012, l'évolution de l'Indice Planète Vivante (IPV) qui mesure la biodiversité mondiale, montre une réduction de 58% de l'abondance des populations de vertébrés.

Le WWF protège la vie sauvage, en choisissant des espèces emblématiques comme les tigres, les rhinocéros ou les ours, pour elles-mêmes - parce qu’elles sont uniques - mais aussi parce que leur protection garantit celle d’espèces avec lesquelles elles cohabitent ou permet de protéger des paysages ou des milieux qui les accueillent.

Nous luttons, entre autres, contre le braconnage et la destruction des habitats. Nous nous efforçons d’atténuer les conflits entre les hommes et les animaux. Nous nous concentrons sur les espèces les plus vulnérables et les plus emblématiques, mais aussi sur celles qui jouent un rôle majeur au sein des écosystèmes.

Notre mission

Les espèces terrestres menacées les plus emblématiques au monde sont préservées et leurs populations sauvages restaurées.

Nos leviers d'action

La conservation des espèces animales terrestres passe par un grand nombre de mesures. Le WWF a choisi de se concentrer sur la protection des habitats des espèces prioritaires, la restauration et l’amélioration de leur connectivité, la réduction des conflits entre les espèces sauvages prioritaires et les populations humaines directement affectées mais aussi la disparition du trafic illégal des espèces sauvages prioritaires et le démantèlement de la criminalité organisée visant la biodiversité.

Trois hérons cendrés ((Ardea cinerea)  dans un arbre près du pont du Gard, Camargue

Protéger les espaces naturels

  • Restaurer les écosystèmes (Camargue)
  • Gérer les espaces protégés (Brenne, Val de Loire, Crau) sur ces propriétés foncières
  • Restaurer des corridors écologiques (Alpes)
Main de David Leto, officier en charge de la protection des éléphants pour le WWF Kenya, Masai Mara, Kenya

Apaiser les conflits homme / animal

  • Mener des actions et campagnes pour obtenir une cohabitation apaisée entre les grands carnivores et les activités humaines, en particulier l’élevage. Aujourd’hui notre pays n’a pas encore réussi à mettre en place une politique qui permette aux loups, aux lynx et aux ours de vivre à nos côtés
Stock d'ivoire dans une boutique, Hong-Kong

Réduire la criminalité liée aux espèces sauvages

  • Conduire l’initiativee « Wildlife Crime » destinée à enrayer le trafic d’espèces sauvages à grande échelle. Outre les impacts délétères sur la faune sauvage (grands singes, éléphants, rhinocéros,etc.), la violence perpétrée par les braconniers et les trafiquants sur les espèces sauvages menace actuellement la paix, la sécurité et l’état de droit

Nos projets actifs

Sur la terre, dans la mer, les rivières ou dans les airs, le WWF s'emploie à mener des projets de conservation pour les espèces en danger. Notre objectif : améliorer leur état de conservation et celui des écosystèmes qui les hébergent. 

Loup se baladant dans une forêt en Italie

PastoraLoup : apaiser les conflits Homme / Loup

Présent en France, dans les alpages, le loup à une mauvaise image auprès des bergers et éleveurs qui voient leurs troupeaux attaqués par ce grand prédateur. FERUS, association soutenue par le WWF, a mis en place un programme de soutien appelé PastoraLoup. Basé sur l’éco-citoyenneté, ce programme propose une aide complémentaire aux exploitants dans le cadre de la protection de leurs troupeaux.

En savoir plus
Corne de rhinocéros vendue au marché noir d'Hanoï, Vietnam

Réduire la demande de cornes de rhinocéros au Vietnam

La demande en corne de rhinocéros en Asie, y compris au Vietnam, est l’un des facteurs majeurs du braconnage d'espèces en Afrique en particulier, et du commerce illégal qui en découle. Au Vietnam, si des efforts importants ont été réalisés d’un point de vue réglementaire, le changement de comportement des consommateurs devient un enjeu majeur pour lutter contre ce phénomène.

En savoir plus
Tigre de Sumatra (Panthera tigris sumatrae)

Protéger les tigres de Sumatra

A travers le "Programme Mondial de Restauration du Tigre" de 2010, l’Indonésie s’est engagée à accroître de 100% ses populations de tigres dans 6 paysages prioritaires et les niveaux d’occupation du territoire de 80%. L’objectif de l’Indonésie pour 2022 est d’avoir 650 tigres adultes sur son territoire. Le WWF soutient l’Indonésie dans cet engagement.

En savoir plus
Défense d’éléphants braconnés interceptées par des patrouilleurs anti-braconnage au Gabon

Wildlife Crime Initiative

En 2014, le WWF et TRAFFIC lancent une initiative conjointe de lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages - la Wildlife Crime Initiative (WCI) - pour réduire durablement le braconnage et le commerce illégal, à un point où les activités illégales ne menaceront plus les espèces sauvages.

En savoir plus
Ivoire braconné prêt à être brûlé par les éco-gardes au Gabon

Africa-TWIX : endiguer le braconnage en Afrique

Le projet Africa-TWIX, soutenu par le WWF, cherche à promouvoir le partage de l’information et la coopération entre les différents organismes de contrôle, à l’aide d’un outil internet (Africa-TWIX), dans le but de réduire le braconnage et le commerce illégal des espèces végétales et animales sauvages en Afrique. 

En savoir plus
Guifette moustac (Chlidonias hybridadans) la Réserve Nationale de Chérine

La Réserve naturelle de Chérine : sentinelle des changements climatiques

S’étendant sur plus de 370 hectares dans l’Indre, la Réserve naturelle nationale de Chérine est réputée pour sa faune et sa flore exceptionnelles. Le WWF France en est l’un des propriétaires majeurs aux côtés notamment du département et de la LPO. La réserve est située au coeur du Parc naturel régional (PNR) et du site Natura 2000 “Grande Brenne”. 

En savoir plus
Vue sur un chat marsupial (Dasyurus maculatus) dans les hautes herbes du Parc national Booderee (Australie)
Troupeau de zèbres (Equus burchellii), dans la Réserve Nationale Masai Mara (Kenya)

Ensemble, agissons

Pour mieux répondre à l'urgence écologique, le WWF France oeuvre à la sauvegarde des espèces emblématiques menacées.
Votre don est notre force.