Michelin - Pour un marché du caoutchouc naturel responsable

Michelin et le WWF ont l’ambition de transformer la culture et le marché de l’hévéa pour aller vers de meilleures pratiques.

Partenaire - Logo - Michelin

SECTEUR : Industrie du pneu
TYPE DE PARTENARIAT : Accompagnement vers des pratiques durables, Soutien aux projets du WWF
ACTION DE CONSERVATION : Forêts, Climat et énergie

Michelin a franchi plusieurs étapes clés durant ces dernières années : la publication de sa Politique de Caoutchouc Naturel Responsable en juin 2016, qui met l’accent sur son engagement « zéro déforestation », et le lancement de la cartographie de ses approvisionnements en caoutchouc en 2017 avec Rubberway, une application mobile. Celle-ci permet de collecter des informations RSE auprès des petits planteurs, des grandes exploitations, des acteurs intermédiaires et des usines de transformation de la matière première en collaboration avec ses fournisseurs.

A la suite de ces succès, Michelin et le WWF ont souhaité inciter encore plus largement les acteurs clés de l’industrie et de l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement à définir et appliquer des politiques de durabilité ambitieuses, et à travailler ensemble pour que la culture durable du caoutchouc naturel devienne la norme. C’est donc après plusieurs années de préparation que la Plateforme Internationale pour un Caoutchouc Naturel Durable (Global Platform for Sustainable Natural Rubber, GPSNR) a vu le jour en 2018. La GPSNR élabore les standards liés au caoutchouc naturel durable pour accroître la performance sociale, économique et environnementale tout au long de la chaîne de valeur. La plateforme a commencé ses travaux en 2019. Elle compte aujourd’hui 88 membres. Elle constitue une opportunité unique de faire évoluer l’ensemble de la chaîne de valeur vers plus de durabilité.

Le partenariat s’est élargi en 2019 à la mobilité durable et la protection de la biodiversité.

Depuis 2019, Michelin et WWF France ont élargi leur partenariat à deux nouveaux axes : la mobilité durable, notamment dans le cadre de l’engagement du groupe Michelin dans l’initiative Science-Based Targets, et un travail commun autour du capital naturel dans le cadre de la stratégie Biodiversité à horizon 2030 du groupe.

Le dernier axe consiste pour WWF et Michelin à développer puis mettre en œuvre une stratégie Biodiversité 2030 pour le Groupe, tout en partageant mutuellement les connaissances sur les outils liés à l’impact sur la biodiversité.