Retour
23. mars 2020 — Communiqué de presse

J-5 avant Earth Hour : le WWF réinvente son événement de mobilisation citoyenne avec une édition 100% digitale

La crise sanitaire mondiale liée au COVID-19 et les mesures de confinement mises en place pour le bien de tous impactent lourdement notre quotidien. Durant cette période, nous sommes nombreux à être privés de nature et nous prenons conscience de tout ce qu’elle nous apporte chaque jour. Cette année, le WWF a décidé de réinventer Earth Hour pour proposer une mobilisation digitale permettant de célébrer la nature partout dans le monde depuis chez soi. Jusqu’au samedi 28 mars à 20h30, le WWF France proposera aux citoyens via ses réseaux sociaux et sa plateforme earthhour.fr de s’engager pour la protection de notre planète ! 

Aujourd'hui, la nature est mise à mal comme elle ne l’a jamais été auparavant. Déforestation, utilisation massive de pesticides pour l’agriculture, dégradation des sols, surpêche, émissions de gaz à effet de serre, pollutions plastiques… Nous détruisons les systèmes naturels dont nous dépendons pour notre santé et notre bien-être plus vite qu'ils ne peuvent se reconstituer, mettant ainsi en péril notre propre existence. C’est parce qu’il faut agir sans tarder pour espérer enrayer la perte de la biodiversité que le WWF a placé l’édition 2020 d’Earth Hour, la plus grande mobilisation citoyenne, sous le signe de la nature.

Des défis à réaliser depuis chez soi

Signer la pétition du WWF contre la pollution plastique, écouter et partager le podcast “L’Effet Panda”, participer au débat public pour une agriculture durable… Pour permettre à sa communauté de célébrer Earth Hour et la nature en toute sécurité, le WWF France lance des défis quotidiens sur les réseaux sociaux et sa plateforme digitale earthhour.fr.

Éteignez une ampoule de la Tour Eiffel !

Pour cette édition digitale d’Earth Hour, continuons ensemble à nous mobiliser depuis chez nous pour protéger le foyer que nous partageons tous.

Portrait d'Isabelle Autissier

L’extinction de la Tour Eiffel ne pourra avoir lieu cette année. Pour montrer leur mobilisation, les citoyens sont invités à éteindre une Tour Eiffel virtuelle sur earthhour.paris. Un geste symbolique pour un engagement concret !

« Alors que notre quotidien est lourdement impacté par les mesures de confinement mises en place pour le bien de tous, cette période de temps suspendu durant laquelle nous sommes nombreux à être privés de nature nous permet de prendre conscience de tout ce qu’elle nous apporte chaque jour. En ce temps de crise, nous devons réfléchir et repenser nos actions et nos modes de vie, individuellement ou collectivement, pour préserver notre environnement. »
Isabelle Autissier, Présidente du WWF France

Bougies Earth Hour 2019

À partir de 20h30, nous pouvons aussi éteindre la lumière de chez soi et allumer des bougies !

Tour du monde des événements Earth Hour

À l’agenda de l’édition 2020 d’Earth Hour, le WWF propose des initiatives numériques inédites qui rassembleront des millions de personnes en ligne. Demandez le programme !

En amont d’Earth Hour, la campagne numérique « Power to the People » est lancée en Afrique du sud pour demander au gouvernement la transition des énergies fossiles vers une énergie renouvelable. Au Népal, des jeunes de tout le pays sont invités à se réunir sur une plateforme digitale pour échanger et partager leurs performances artistiques (photographies, chants, textes) autour du thème de la nature. 

Et dès le 28 mars à 20h30, les Singapouriens pourront suivre via Youtube « Earth Hour 2020 - Live & Unplugged » : 3 heures des concerts en direct et de débats autour de la nature qui rassembleront des personnalités engagées pour l’environnement. En Australie, les citoyens pourront quant à eux célébrer Earth Hour grâce à une heure de performances musicales et théâtrales ainsi que des interventions d’experts retransmises en live.

Earth Hour est inscrit sur la Tour Eiffel, quelques heures avant que celle-ci s'éteigne, le 30 mars à 20h30

Ils participent à Earth Hour, ils en parlent

Rejoignez la militante pour l’environnement Greta Thunberg, le journaliste Stéphane Bern et des milliers d’autres citoyens pour faire d’#EarthHour2020 une mobilisation sans précédent pour la nature.  

« Pour moi, Earth Hour, c'est toutes les heures de tous les jours. Jamais le besoin d'unir et de protéger notre planète n'a été aussi grand. Comme il nous a été demandé d'éviter les rassemblements publics pour ralentir la propagation du COVID-19, je recommande à tous de se rassembler virtuellement pour Earth Hour afin de renouveler notre engagement envers la planète et d'utiliser nos voix pour mener des actions en ligne de manière sûre et responsable. » 
Greta Thunberg, militante pour le climat et l'environnement.