24. septembre 2018 — Communiqué de presse

Le Népal va devenir le premier pays à doubler sa population de tigres sauvages

Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée nationale de la Protection de la nature, le Népal a annoncé qu’il compte désormais une population de tigres estimée à 235 individus, soit près du double des 121 individus recensés en 2009.

Un engagement fort et durable

C'est le nombre de tigres sauvages actuellement au Népal. La population a doublé en dix ans.

Si cette tendance se poursuit, le Népal pourrait devenir le premier pays à doubler sa population de tigres sauvages d’ici 2022 depuis l’engagement du TX2. En 2010, alors que la population mondiale de tigres était estimée à moins de 3200 individus, les 13 pays de l’aire de répartition naturelle de l’espèce se sont engagés à doubler le nombre de tigres sauvages au niveau mondial d'ici 2022. 

« Notre engagement pour le Programme mondial de restauration des populations de tigres gagne du terrain, avec un nombre croissant de tigres au Népal et une mise en oeuvre réussie du Plan d’action népalais pour la sauvegarde du tigre. Protéger les tigres est une priorité absolue du gouvernement et nous sommes reconnaissants du soutien de nos partenaires, des organismes en charge de l’application de la loi et de la communauté internationale, engagés dans un but commun. »
Bishwo Nath Oli, Secrétaire du Ministère des Forêts et de l’Environnement au Népal

Un " panthera tigris tigris " du Népal devant le soleil

Le recensement couvre cinq aires protégées avec une estimation de 21 tigres dans le Parc National de Banke.

Ceci est la preuve qu'en œuvrant ensemble, nous pouvons préserver la vie sauvage de notre monde.

Le Népal a mené son recensement national de tigres entre novembre 2017 et avril 2018 dans la région transfontalière du paysage de l’arc du Terai, une large zone présentant différents écosystèmes et partagée avec le nord-est de l’Inde.  Des pièges photographiques et des analyses de terrain ont été utilisés pour estimer les zones de fréquentation et le nombre de tigres, tandis que des relevés par transects ont été utilisés pour définir la densité des proies. En 2013, le dernier recensement de tigres avait abouti à une estimation de 198 individus.

« L’augmentation importante de la population des tigres au Népal est la preuve que lorsque nous travaillons ensemble, nous pouvons sauver la vie sauvage de notre planète – et même des espèces menacées d’extinction. Le Nepal a été un chef de file dans son effort pour doubler la population de tigres sur son territoire et c’est un modèle de protection des espèces pour l’Asie et le monde. Je suis fier du partenariat entre ma Fondation et le WWF pour soutenir le Népal et les communautés locales à doubler la population de tigres sauvages. »
Leonardo DiCaprio, membre du CA du WWF US et Président de la Fondation Leonardo DiCaprio, qui a financé les programmes de restauration des populations de tigre dans le Parc national de Bardia et ailleurs depuis 2010.

Un exemple pour la préservation de la vie sauvage

La réussite du Népal est due en grande partie à l’engagement politique du pays et au recours à des approches et des outils innovants pour la protection du tigre. Le Népal est ainsi le premier pays à satisfaire un système d’accréditation et de normes mondiales pour la gestion des aires de conservation du tigre, définies par le Conservation Assured Tiger Standards (CA|TS). L’objectif TX2 visant à doubler mondialement le nombre de tigres sauvages d’ici 2022 ne peut être atteint que si tous les pays de l’aire de répartition du tigre s’engagent à un niveau similaire d’exigence.

En mai 2018, le Népal a célébré un nouveau seuil atteint avec 365 jours sans braconnage de rhinocéros pour la cinquième fois entre 2011 et 2018. C’est la preuve supplémentaire qu’un changement profond peut être atteint lorsqu’un pays unit et coordonne les efforts du gouvernement, des organismes en charge de l’application de la loi, des partenaires de conservation et des communautés locales.

Tigre dans les arbres

Ensemble, agissons

Le WWF œuvre à la conservation des espèces menacées sur tous les continents. Aidez-nous à poursuivre nos actions au plus près du terrain.
Votre don est notre force.