Retour
09. décembre 2019 — Communiqué de presse

Lutte contre la pollution plastique : dernière chance pour la loi anti-gaspillage ?

Alors que le projet de loi anti-gaspillage, annoncé comme un « tournant écologique » par le gouvernement, arrive aujourd’hui à l’Assemblée nationale, le WWF France appelle les députés à se saisir de cette opportunité clé pour lutter contre la pollution plastique en adoptant un texte à la hauteur des enjeux et des attentes des Français. Comme le révèle un sondage réalisé par l’Ifop pour le WWF France, les Français plébiscitent la sortie des plastiques jetables et non recyclables et le retour de la consigne pour réemploi. 

Le projet de loi anti-gaspillage, débattu ces deux prochaines semaines à l’Assemblée nationale, représente une opportunité cruciale d’agir contre la pollution plastique et de répondre aux attentes des Français. Pourtant, alors qu’il était présenté par le gouvernement comme un « tournant écologique », le texte n’est pas en l’état à la hauteur de l’urgence de la crise de la pollution plastique. Plus inquiétant encore, le gouvernement pourrait reculer sur l’interdiction des plastiques jetables ou sur le retour de la consigne pour réemploi. 

Or, pour mettre un terme au gaspillage de nos ressources, la France, actuellement le plus gros producteur de déchets plastiques méditerranéens et l’un des trois plus mauvais pays européens pour le recyclage des plastiques (avec un taux de 22 %), doit en finir avec les plastiques jetables et non recyclables et organiser la transition vers une économie circulaire. Comme le révèlent les résultats d’un sondage réalisé par l’IFOP pour le WWF France, les Français adhèrent massivement à ce changement de modèle et sont prêts à sortir de l’ère du tout jetable.

Les Français soutiennent la sortie du plastique jetable la lutte contre la pollution plastique et la transition vers l’économie circulaire

Selon un sondage réalisé par l’Ifop pour le WWF France, 85 % des Français se déclarent favorables à l’interdiction des produits et emballages plastiques à usage unique et 88 % à l’interdiction des produits et emballages plastiques non recyclables.

Par ailleurs, 88 % des Français souhaitent la mise en place d’un système de consigne permettant le réemploi des bouteilles et emballages ainsi que la fixation de quotas de réemploi par les pouvoirs publics aux entreprises et 93 % soutiennent les mesures incitant les industriels à développer des emballages standardisés pour faciliter le réemploi et le recyclage.  

L’heure de vérité pour le gouvernement et les députés 

Cette loi est le moment ou jamais pour la France de tourner le dos au modèle du tout jetable.

C’est un moment de vérité qui va se jouer ces deux prochaines semaines à l’Assemblée nationale. Le WWF France appelle les députés à enfin passer des paroles aux actes pour que cette loi marque un réel tournant de l’ère du tout jetable à une économie circulaire, en adoptant notamment les mesures clé suivantes : 

  • Réduire sensiblement l’utilisation des plastiques à usage unique, en étendant les interdictions sur les sacs plastiques, supprimant les petits formats de bouteilles plastiques, interdisant les plastiques à usage unique dans les administrations et événements publics…)
  • Développer massivement le réemploi, en inscrivant dans la loi le retour de la consigne et des objectifs de réemploi contraignants et sanctionnables pour les entreprises
  • En finir avec les plastiques non recyclables, à court terme, en mettant en place un malus dissuasif contre les pratiques perturbant le recyclage et, à moyen terme, en interdisant la mise sur le marché des produits et emballages plastiques non recyclables. 

« La pollution plastique ronge la vie marine, détruit nos écosystèmes et dévaste la nature. On ne peut plus attendre pour agir ! Les solutions existent et les Français y sont très largement favorables. Le WWF France appelle le gouvernement et les députés à adopter des mesures concrètes pour en finir avec notre utilisation de plastiques jetables et non recyclables et permettre le développement d’une économie circulaire où les produits sont réemployés plutôt que jetés. Cette loi est le moment ou jamais pour la France de tourner le dos au modèle du tout jetable. Les députés et le gouvernement sauront ils se montrer à la hauteur des enjeux et des attentes des Français ? »
Isabelle Autissier, Présidente du WWF France