Les grands-mères "solaires" de retour d'Inde dans le cadre du projet avec le Barefoot College
Retour
09. février 2018

Quand des grand-mères illuminent un village à Madagascar

Quatre grand-mères malagasy ont été formées en Inde pour devenir des techniciennes solaires et apporter l’électricité à Ambakivao, leur petit village du delta de Tsiribihina, situé au cœur des mangroves de la côte Ouest de Madagascar. 

Un joyau en péril

Un accès à l'électricité limité...

Dans les campagnes de Madagascar, seulement 4,7% de la population a accès à l’électricité.

Madagascar figure parmi les 10 hotspots de la diversité biologique mondiale. Son isolement biogéographique et la variété des climats et reliefs y ont favorisé le développement d'une faune et d'une flore qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. On y trouve notamment une cinquantaine d’espèces de lémuriens, 10 espèces d’oiseaux et 245 espèces d’amphibiens, toutes endémiques.

Mais aujourd’hui, le patrimoine naturel unique de l’île est en péril.

Chaque année, 36 000 hectares de forêt naturelle disparaissent, un phénomène que vient aggraver la croissance démographique. En effet, le niveau de pauvreté contraint les habitants à une utilisation irrationnelle des ressources naturelles. Dans les campagnes, seulement 4,7% de la population a accès à l’électricité.
Pour couvrir les besoins quotidiens en énergie, la majeure partie des malagasy dépend du pétrole lampant, des bougies, des batteries, des générateurs diesel et du bois de feu, autrement dit, de sources d’énergie fossiles non durables.

Non seulement, ces usages impactent l’environnement, mais ils affectent aussi la santé et ne s’avèrent absolument pas rentables sur le plan économique !

Promouvoir le développement communautaire des énergies renouvelables

A l’issue de leur formation, qui dure six mois, elles assurent l’électrification de leur village.

Présent à Madagascar depuis 1963, le WWF s’efforce de préserver l’exceptionnelle biodiversité du pays tout en gérant le capital naturel de manière durable au profit de l’environnement mais aussi des communautés locales qui en dépendent pour leur survie.

Avec un ensoleillement privilégié (plus de 2 800 heures d’ensoleillement par an), Madagascar fait partie des pays qui ont le plus de potentiel en matière d’énergie solaire. C’est pourquoi, le WWF a décidé de soutenir une initiative originale qui vise à mettre en œuvre un réseau de grand-mère ingénieurs en énergie solaire dans les écorégions prioritaires de Madagascar.

Chaque année, l’ambassade d’Inde envoie des femmes illettrées de villages reculés au Barefoot College en Inde, soit des femmes d’un certain âge avec enfants et petits-enfants, particulièrement réceptives mais aussi attachées à leur village et qui n’ont, de fait, aucun désir de partir une fois le savoir acquis. Elles y apprennent à fabriquer et entretenir des petits équipements à base d’énergie solaire. 

Le WWF a décidé de soutenir une initiative originale qui vise à mettre en œuvre un réseau de grand-mères ingénieures en énergie solaire dans les écorégions prioritaires de Madagascar.

Et à Ambakivao, la lumière fut !

D’ici 2030, le gouvernement malgache s’est fixé comme objectif de former 744 femmes issues de villages ruraux isolés en technologie solaire pour qu’à terme, plus de 630 000 ménages accèdent à l’éclairage moderne.

Depuis le départ de leurs quatre grands-mères Remeza, Kingeline, Yollande et Hanitra pour une formation en énergie solaire en Inde en 2016, les villageois d’Ambakivao attendaient impatiemment l’arrivée de l’électricité. Aujourd’hui, elle est là et ce petit village du delta de Tsiribihina, situé au cœur des mangroves de la côte Ouest de Madagascar, brille de mille feux, de jour comme de nuit, depuis le mois de décembre dernier.

La communauté d’Ambakivao œuvre au quotidien, avec le soutien du WWF, pour la gestion durable de près de 3 000 hectares de forêts de mangrove. L’accès à l’électricité solaire les aide à franchir un nouveau pas vers un développement socio-économique durable.

Réunion du Barefoot College à Ambakiavo (Madagascar)

Ambakivao est le premier village de la région de Menabe à bénéficier de l’initiative « Barefoot College pour Madagascar », qui soutient les communautés rurales isolées pour qu’elles bénéficient de manière durable des bienfaits de l’électricité.

 Ferme solaire en Ecosse

Ensemble, agissons

Pour mieux répondre à l'urgence écologique, le WWF France met tout en oeuvre pour contenir le dérèglement climatique en dessous de 1,5°C.
Votre don est notre force.