Thon rouge d'Atlantique (Thunnus thynnus) dans les eaux de Malte, Mer Méditerranée
Back
21. December 2018

Le digital, nouvelle arme contre la pêche illégale ?

Pour contrer la pêche clandestine, le WWF mise sur le numérique. En scannant un code QR sur un emballage de thon via une application smartphone, les consommateurs pourront voir où et quand le poisson a été capturé, par quel bateau de pêche et avec quelle méthode.

De quoi se faire du sushi

15% de la pêche mondiale est illégale.

15%. C'est le pourcentage de la pêche mondiale qui est illégale. Espèce emblématique de la Méditerranée, le thon rouge est pêché depuis plus de 7000 ans. Les Grecs conservaient sa chair dans l'huile d'olive ou de la saumure, ou la faisaient fumer. Les Romains le préféraient frais. Après plusieurs millénaires d'exploitation soutenable, les populations de thons rouges sont aujourd’hui gravement menacées.

Fragile en mer Méditerranée et dans l’océan Atlantique, le thon rouge est en voie de disparition dans le Pacifique, où il souffre de l’énorme appétit japonais pour les sushis et les sashimis. En cause, des quotas de pêches non respectés, des poissons capturés trop jeunes et des prises sans autorisations préalables. La pêche illicite non-déclarée et non-réglementée (INN), ou pêche illégale, constitue une menace grave pour les ressources marines mondiales et une concurrence déloyale pour les pêcheurs qui respectent la réglementation. 11 à 26 millions de tonnes de poissons seraient capturées chaque année de manière illicite, ce qui représente au moins 15 % des captures au niveau mondial. 

Thon mort (Thunnus maccoyii) pris dans les filets

Une surpêche effrénée a entraîné un effondrement spectaculaire des stocks mondiaux de thons rouges. Ses effectifs ont diminué de plus de 80 % en quelques décennies.

Éradiquer la pêche clandestine

La lutte contre la pêche illicite non-déclarée et non-réglementée est une priorité du WWF.

La lutte contre la pêche illicite non-déclarée et non-réglementée est une priorité du WWF. Nous agissons à tous les niveaux de la filière afin de sensibiliser les parties prenantes et d’inciter les États à lutter de manière efficace contre la pêche illégale. Nous soutenons et encourageons des actions d’harmonisation des contrôles, des efforts de transparence sur les navires de pêche et des mesures de lutte préconisées par la FAO. Nous travaillons avec les entreprises afin d’éliminer tout produit ou risque de pêche pirate dans leur approvisionnement, notamment en leur mettant à disposition un guide de bonnes pratiques : guide contre la pêche illégale à l’usage des professionnels.
De manière plus spécifique, le WWF s’engage activement depuis de nombreuses années pour la conservation du thon rouge. Nos objectifs sont clairs. Nous voulons un système d’étiquetage intelligible pour que les consommateurs puissent opter pour du thon rouge issu de pêcheries responsables. Et nous voulons un sanctuaire en haute mer pour le thon rouge du Sud, afin de garantir l’avenir de l’espèce.

Le WWF France soutient et encourage des actions d'harmonisation des contrôles, des efforts de transparence sur les navires de pêche et des mesures de lutte préconisées par l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture.

Le thon à la trace

Grâce au système de la blockchain, un simple scan de l’emballage du thon avec un smartphone peut révéler quand et où le poisson a été pêché, par quel bateau et avec quelle méthode.

Et si la blockchain permettait d’améliorer la traçabilité de la filière thonière ? C’est le pari que fait le WWF* en introduisant cette technologie prometteuse dans l’industrie du thon des îles du Pacifique. Concrètement, il s’agit de suivre le thon à la trace en enregistrant toutes les étapes de sa production et de sa transformation et de les stocker dans une base de données accessible facilement pour les consommateurs. La blockchain (littéralement "chaîne de blocs") est une technologie de stockage de données autonome et cryptée. Les utilisateurs rentrent eux-mêmes les informations qu’ils souhaitent conserver (les blocs). Une fois ajouté, un bloc de données ne peut être ni modifié ni supprimé. L’ensemble crée donc une chaîne de données datées et inaltérables. Grâce à ce système d’enregistrement numérique inviolable et accessible à tous, un simple scan de l’emballage du thon avec un smartphone peut révéler quand et où le poisson a été pêché, par quel bateau et avec quelle méthode. Les consommateurs peuvent ainsi être certains qu’ils achètent du thon pêché légalement et de manière responsable !

En d’autres termes, la blockchain offre la transparence, une arme redoutable pour contrer la pêche pirate car c’est en levant le voile sur les origines du thon consommé que l’on empêchera la mise sur le marché de produits illégaux.

*En partenariat avec l’opérateur ICT TraSeable, Tuna Fishing, ConsenSys, et Sea Quest Fiji Ltd, société de pêche et de transformation du thon.

Tous les Effet Panda

Banc de poisson

Ensemble, agissons

Pour mieux répondre à l'urgence écologique, le WWF France œuvre à la préservation des écosystèmes marins.
Votre don est notre force.