Thon rouge (Thunnus thynnus), Turquie
Thon rouge

Nageur véloce, mangeur vorace

Thon rouge

Le thon rouge : un poisson très prisé

Superbe coursier du large, le thon rouge effectue, de par les océans du globe, de longues migrations saisonnières. Le sort du thon rouge est entre nos mains. Laisserons-nous au mythique thon rouge une chance de récupérer ou le pêcherons-nous jusqu’à son extinction ?

Le thon rouge du Nord (Thunnus thynnus), aussi appelé thon rouge de l'Atlantique ou thon rouge de Méditerranée plus au Sud, est l'une des trois espèces de thon rouge avec le thon rouge du Pacifique (Thunnus orientalis) et le thon rouge du Sud (Thunnus maccoyii).

Espèce emblématique de la Méditerranée, le thon rouge est pêché depuis plus de 7000 ans. Les Grecs conservaient sa chair dans l'huile d'olive ou de la saumure, ou la faisaient fumer. Les Romains le préféraient frais. Les Carthaginois et les Phéniciens le salaient et il fut longtemps conservé et consommé grâce à cette méthode.

Placé tout en haut de la chaîne alimentaire, le thon rouge de l’Atlantique n’a pas de prédateur naturel dans l’océan, si ce n’est l’orque. C’est un “superprédateur” qui occupe une place fondamentale dans le réseau trophique de l’océan et contribue ainsi à la stabilité des écosystèmes.

Avec l’amélioration des techniques industrielles de pêche et l’apparition de bateaux usines, les petites conserveries entreprises ont progressivement cédé la place aux grands industriels, mettant peu à peu l’espèce en péril…

Nom scientifique

Thon rouge du Nord, aussi appelé thon rouge de l'Atlantique ou thon rouge de Méditerranée : Thunnus thynnus
Thon rouge du Pacifique : Thunnus orientalis
Thon rouge du Sud : Thunnus maccoyii

Répartition / Habitat

Atlantique, Méditerranée, Pacifique, Océan indien, Sud de la Mer noire et Mer baltique

Taille

Jusqu'à 4,3 m

Poids

Jusqu'à 900 kg

Régime alimentaire

Piscivore : sardines, maquereaux, chinchards, mais aussi calamars et krills (petits crustacés)

Statut

Thunnus thynnus : en danger (UICN)
Thunnus orientalis : vulnérable (UICN)
Thunnus maccoyii : en danger critique d’extinction (UICN)

Une espèce au bord de l’extinction

Jusqu’aux années 1970, la pêche au thon rouge était avant tout artisanale pour approvisionner un marché local. Puis, une surpêche effrénée a entraîné un effondrement spectaculaire des stocks mondiaux. Le nombre de thons rouges a diminué de plus de 80 % en quelques décennies !

Surpêche

Après plusieurs millénaires d'exploitation soutenable, les populations de thons rouges de Méditerranée sont aujourd’hui gravement menacées. Ces dernières années, les stocks se sont brutalement effondrés, sous l’effet de la surpêche due en grande partie au succès mondial de la consommation de sushis et de sashimis. Dans la pêcherie méditerranéenne du thon rouge, l'essentiel de ces poissons sont capturés par des navires à senne coulissante qui utilisent un grand filet pour encercler des bancs entiers de thon rouge et qui permet de capturer jusqu’à 100 tonnes d’un coup.

Les captures autorisées sont établies par des négociations entre les États parmi les commissions internationales chargées de la conservation des espèces de thons rouges (CCSBT, IOTC, IATTC, ICCAT). Une réduction des quotas depuis 2007 aurait permis une amélioration de l'état du stock. Même si ces quotas sont en augmentation depuis 2014, le WWF reste vigilant quant à la pression mise sur ce stock encore fragile.

À la fin des années 1980, les stocks de thons rouges du Sud, dans lesquels les Japonais puisaient, se sont effondrés. La pression de pêche a alors été reportée vers le thon rouge de l'Atlantique, surtout pêché en Méditerranée où il vient se reproduire. On estime que 80% des ressources de thons rouges du Nord (Thunnus thynnus) a disparu des années 1950 à 2010.

Pollution

Du fait de sa position de prédateur et parce qu'il contient beaucoup de lipides, le thon rouge a tendance à accumuler des polluants tels que les organochlorés ou dans la chair le mercure, métal très toxique, notamment sous forme de méthylmercure. Des analyses faites au début des années 1970 sur des spécimens anciens de thon rouge échantillonnés dans les musées laissent penser que ce phénomène n'est pas uniquement dû aux pollutions récentes.

Que fait le WWF pour le thon rouge ?

Dans les années 2000, l’emballement de la surpêche fait craindre l’effondrement de la population de thons rouges en Atlantique et en Méditerranée. Le WWF décide alors de porter sur le devant de la scène l’état alarmant de la situation.

Dès 2001, le WWF a initié une grande campagne internationale pour sauver le thon rouge. Une forte mobilisation internationale voit le jour, relayée par le Prince Albert II de Monaco et sa Fondation qui convainc les restaurateurs et commerçants de la Principauté de ne plus vendre ce poisson au bord de l’extinction et qui contribue à informer et à mobiliser le grand public sur la question.

Les objectifs du WWF sont clairs. Nous voulons mettre en place un système d’étiquetage pour les principaux pays consommateurs de thons rouges, afin de pouvoir réellement choisir de consommer durable, contribuer à la protection des derniers reproducteurs en créant un sanctuaire en haute mer pour le thon rouge du Sud, afin de garantir l’avenir de l’espèce et sensibiliser le public au problème de surpêche et influencer la gestion actuelle des stocks de poisson.

En 2010, le WWF lance une nouvelle campagne de sensibilisation destinée à alerter l’opinion sur les dangers de la pêche industrielle et la protection des zones de reproduction.

Nos projets actifs

Le WWF s’engage activement depuis de nombreuses années pour la conservation du thon rouge et mène des projets de terrain afin de lutter efficacement contre les pressions qui pèsent sur cette espèce en danger.

Consoguide poisson ou comment consommer du poisson différemment

Afin de diminuer la pression exercée sur les espèces maritimes et les risques de disparition de certaines espèces dues à la surpêche, le WWF a publié un guide (consultable en ligne et téléchargeable) destiné à aider et sensibiliser les Français afin qu’ils adoptent une consommation plus diversifiée et plus raisonnée de produits de la mer.

En savoir plus

Agissez avec le WWF

Chacun d’entre nous peut se mobiliser et agir au côté du WWF pour faire face au plus grand défi de notre siècle. La sauvegarde des espèces et des espaces menacés ne se fera pas sans votre aide. Ensemble nous sommes la solution !

Ensemble, agissons

Le WWF œuvre à la conservation des espèces menacées sur tous les continents. Aidez-nous à poursuivre nos actions au plus près du terrain.
Votre don est notre force.

Soyez informés des dernières actualités

Toute l'actualité des acteurs du WWF dans votre boîte mail. 

Peluche Orque

En achetant cette peluche orque, soutenez nos actions différemment.