Coucher de soleil Mer Baltique (Suède)
Mer Baltique

Écorégion marine resplendissante

Mer Baltique

Mer Baltique : un espace essentiel au Nord de l’Europe

La mer Baltique constitue l’une des plus grandes étendues d’eau saumâtre du monde. Combinaison fragile des eaux salées provenant de l’Atlantique Nord-Est et des eaux douces issues du mélange des ruisseaux et des rivières environnants, cet écosystème marin hautement exposé abrite une flore et une faune singulières.

La Baltique est la plus jeune mer de notre planète. Située dans le Nord de l’Europe et reliée à l’océan Atlantique par la mer du Nord, la mer Baltique est apparue lorsque les glaciers se sont retirés il y a seulement 10 000 à 15 000 ans. Régulée par des conditions hydrographiques et climatiques particulières, elle constitue l’une des plus grandes étendues d’eau saumâtre du monde et représente un écosystème riche, exposé et vulnérable.

Dans une région peuplée par 85 millions d’habitants, la qualité et la santé de cette mer sont essentielles, car elle attire entre autres les baigneurs, les vacanciers et les pêcheurs et rend de nombreux services écosystémiques à l’ensemble du territoire. Depuis quelques années, la dégradation de l’environnement de la Baltique a été si spectaculaire que le maintien de l’écosystème - et des bienfaits qu’il offre gratuitement à tous - est aujourd’hui compromis.

Localisation

Située au Nord de l’Europe, la mer Baltique s’étend du Nord de la Suède et de la Finlande jusqu’aux côtes danoises, allemandes et polonaises au Sud

Superficie

404 354 km²

Espèces présentes

Anguille, cabillaud, poisson plat, hareng, turbot, phoque gris

Un écosystème marin parmi les plus menacés du monde

Au cours des 100 dernières années, la mer Baltique a été dégradée de façon spectaculaire. La pression humaine, et en particulier la surpêche, la pollution et les effets croissants du changement climatique altèrent l’équilibre écologique et épuisent les ressources renouvelables au-delà des limites biologiques viables.

Eutrophisation

L’eutrophisation (accumulation de nutriments dans un écosystème) menace la mer Baltique car les quantités excessives de nutriments favorisent le développement d’algues et d’autres plantes aquatiques, qui à leur tour conduisent à une multitude d’effets négatifs comme la raréfaction de l’oxygène dans la mer. Les déversements agricoles sont la principale source de ce problème dans la région.

 

Surexploitation des ressources halieutiques

La fixation de quotas supérieurs aux préconisations scientifiques, les équipements dangereux qui conduisent à des prises accidentelles d’espèces non désirées, l’excès du nombre de bateaux et des mécanismes de contrôle inadéquats sont autant de facteurs qui menacent les réserves de poissons, les écosystèmes marins et les populations côtières. En plus de s’attaquer à des populations spécifiques de poissons, la surpêche bouleverse l’ensemble de la chaîne alimentaire de la mer et met en péril les phoques et les oiseaux marins.

Un modèle de transport maritime non durable

La mer Baltique est l’une des mers les plus fréquentées au monde et son trafic maritime devrait doubler d’ici 20 ans. Le transport maritime est une source importante de pollution de l’air, qui impacte l’environnement (acidification, eutrophisation) et la santé des êtres humains. Par ailleurs, la Baltique connaît en moyenne un accident de navigation majeur par an, qui donne lieu à une marée noire annuelle supérieure à 100 tonnes, dont les conséquences sont dévastatrices pour la nature et la faune sauvage (les oiseaux sont particulièrement exposés aux nappes de pétrole).

Déchets marins

Plus de 80% de la pollution marine provient d’activités non marines et ces débris ou déchets produits sur Terre menacent grandement la vie marine. Chaque année, des mammifères marins, des oiseaux de mer et des poissons meurent après s’être emmêlés dans des déchets ou après avoir ingéré des débris.

Que fait le WWF en mer Baltique ?

Le WWF se mobilise pour une approche intégrée. Nous défendons une mer Baltique saine, riche et résistante, gérée de façon durable pour le bien de la nature et des populations de la région. Pour cela, nous cherchons à garantir le maintien d’écosystèmes vigoureux, à réduire sensiblement l’eutrophisation et à conserver des populations saines et stables de poissons tels que le sprat, le hareng, le cabillaud, le saumon ou la plie.

Pour défendre cette écorégion, le WWF s’implique en développant une approche intégrée qui promeut une gestion coopérative de l’océan, axée sur les écosystèmes et la planification de l’espace marin. Pour remédier à l’eutrophisation, le WWF influence les politiques publiques et les pratiques agricoles et incite à réduire les rejets. Nous soutenons également une gestion durable du transport maritime auprès des décideurs publics et tentons de développer une pêche intelligente sur la mer Baltique qui, en tant que mer parmi les plus fréquentées de la planète, est un laboratoire vivant pour tester des approches innovantes. Nous défendons également une approche transversale afin de faire face au changement climatique. Le programme de défense de l’écorégion de la Baltique est reconnu et nous espérons qu’il fournira une série de démarches novatrices dont on s’inspirera ailleurs dans le monde pour les appliquer à chaque fois qu’il s’agira de faire face à des questions relatives à la gestion complexe des océans.

Nettoyer les océans

Grâce à son travail et à ses partenariats, le WWF a déjà collecté près de 300 tonnes de «filets fantômes». En Allemagne, en collaboration avec le Musée maritime allemand et Archaeomare, le WWF a récupéré, en 2014, plus de 2 tonnes de filets dans la mer Baltique.

Bonne nouvelle du réseau

Parce que notre travail n'est jamais vraiment terminé, on peut parfois oublier de célébrer nos victoires. Pourtant, quel que soit le projet, chaque avancée, même infime, demeure essentielle. C'est pourquoi nous prenons le temps de s’attarder sur une bonne nouvelle, un succès, un répit, pour mieux reprendre le combat ensuite.

Phoque annelé (Phoca hispida) en Scandinavie

Agissez avec le WWF

Chacun d’entre nous peut se mobiliser et agir au côté du WWF pour faire face au plus grand défi de notre siècle. La sauvegarde des espèces et des espaces menacés ne se fera pas sans votre aide. Ensemble nous sommes la solution !

Golfe de Botnie (Suède)

Ensemble, agissons

Le WWF agit partout dans le monde afin de promouvoir le développement d’activités humaines qui respecte la planète et sa biodiversité.
Votre don est notre force.

Salarié WWF avec un local d'une communauté de la rivière Tigre, affluent de l'Amazone, Loreto, Pérou

Soyez informés des dernières actualités

Toute l'actualité des acteurs du WWF dans votre boîte mail. 

T-shirt Bleu Femme - Boutique WWF

Le t-shirt WWF

En achetant ce t-shirt bleu en coton bio, soutenez nos actions différemment.