Deux "panthera tigris tigris" dans l'eau
Back
28. September 2018

Le tigre reprend du poil de la bête

Le Népal a de quoi être fier. 235 tigres occupent désormais son territoire contre 121 recensés en 2009. Le pays a quasiment doublé sa population de félins avec quatre ans d’avance sur l’engagement Tigers X2.

Récit d'une persécution

C'est la diminution des tigres depuis un siècle en pourcentage.

Sa réputation de mangeur d’homme lui colle à la peau. Pourtant, Panthera tigris ne figure même pas dans le top 20 des animaux sauvages qui tuent le plus. Et pour cause, depuis qu’il est tout petit, sa mère lui répète de ne pas s’approcher des êtres humains qui le persécutent. Au cours du siècle dernier, le nombre de tigres a diminué de 95% et 3 sous espèces se sont éteintes – une quatrième n’ayant pas été vue à l’état sauvage depuis 25 ans.

La population mondiale a atteint un niveau historiquement bas de 3 200 individus alors qu’elle était estimée à 6 000 individus dans les années 2000. 
Aujourd’hui, le félin est principalement menacé par la destruction de son habitat et le braconnage. Si sa chasse est désormais interdite, en Asie, on continue de tuer le tigre pour s’approprier symboliquement sa puissance, fabriquer des médicaments utilisés dans la médecine traditionnelle ou encore pour en faire des articles de décoration, des tentures, des tapis ou des objets souvenirs.

Doubler la population mondiale

L'objectif du WWF : doubler la population mondiale de tigres d'ici 2022.

Heureusement, la nature est de notre côté. Le tigre est une espèce qui se reproduit facilement, pour peu qu’il ait assez de proies, un peu d’espace et qu’on arrête de le pourchasser ! Le WWF est à l’origine du Tx2, l'objectif mondial consistant à doubler le nombre de tigres sauvages d'ici 2022. En 2010, lorsque le nombre de félins a été estimé à moins de 3200, les 13 pays dits du tigre (Bangladesh, Bhoutan, Cambodge, Chine, Inde, Indonésie, Laos, Malaisie, Birmanie, Népal, Russie, Thaïlande, et Vietnam) se sont engagés à atteindre l’objectif de 6000 animaux d’ici 2022, la prochaine année du Tigre de l’horoscope chinois.

Pour recenser les animaux, nous installons des pièges photographiques. Grâce à ces caméras infrarouges qui détectent les mouvements, nos experts récoltent des informations précieuses sur la façon dont les félins se déplacent et se reproduisent. D'autres animaux sauvages « non ciblés » comme le léopard, les cerfs et les oiseaux sont souvent photographiés et recensés au passage.

Le Népal, chef de file

Le Népal : premier des 13 pays dits du tigre à doubler sa population de félins.

Jackpot pour le Népal qui double sa population de tigres ! Le pays s’était engagé à multiplié les effectifs du félin d’ici 2022, il relève donc le défi avec près de quatre ans d’avance. 
C’est à l’occasion de la Journée nationale de la Protection de la nature que le chiffre tant attendu a été dévoilé. 235 individus contre 121 recensés en 2009. Le compte n’y est pas encore tout à fait mais le Népal est plutôt bien parti pour devenir le premier des 13 pays dits du tigre à multiplier par deux sa population de félins.


Espèce insaisissable, le tigre est difficile à trouver et à tracer. Mais chaque animal est identifiable par ses rayures uniques, différentes d’un individu à l’autre, telles un code barre, une empreinte digitale. Grâce aux pièges photographiques, les experts du WWF ont donc bel et bien identifié 235 individus dont 18 dans le Parc National de Parsa, 93 dans le Parc National de Chitwan, 87 dans le Parc National de Bardia, 21 dans le Parc National de Banke et 16 dans le Parc National de Shuklaphanta. Parmi les 12 autres pays, qui sera le prochain à tenir son engagement TX2 ?

Tous les Effet Panda

Tigre dans les arbres

Ensemble, agissons

Le WWF œuvre à la conservation des espèces menacées sur tous les continents. Aidez-nous à poursuivre nos actions au plus près du terrain.
Votre don est notre force.