Back
12. April 2019

Madagascar : la pêche au poulpe s’améliore

Le mois dernier, l’île rouge a lancé un projet d’amélioration de la pêche (Fishery Improvement Project) pour sa filière poulpe. Pêcher mieux pour vivre mieux car préserver la ressource c’est aussi augmenter ses revenus !

Nos océans sont à bout de souffle

40 % des pêcheurs ne respectent pas le règlement en vigueur de la pêche aux poulpes.

Pêche illégale, surpêche et pêche accidentelle mettent l’écosystème marin en péril et avec lui, tous ceux qui dépendent directement de ses ressources pour subsister : le poisson couvre les besoins protéiques quotidiens de 3 milliards dindividus sur la planète, tandis que les océans procurent un revenu à environ 800 millions de personnes employées dans les filières de la pêche et de laquaculture et les industries assimilées.

A Madagascar, quand on pêche le poulpe, le règlement en vigueur, le « Dina », exige un poids minimum de 350 g afin de garantir la durabilité de la filière et des stocks. Lennui cest que 40 % des pêcheurs ne le respectent pas. La population du céphalopode décline dangereusement. Dautant que la méthodes de capture traditionnelle, dite du glanage, pose elle-même problème. En écrasant les coraux sous leurs pieds, les pêcheurs détruisent les habitats de récifs coralliens

Un homme pêche le poulpe à la ligne en Malaisie

La méthode de pêche aux poulpes la plus commune est à la ligne.

Inciter les pêcheurs à améliorer leurs pratiques

Le WWF sensibilise les consommateurs pour les inciter à faire preuve de bon sens dans leurs actes dachat.

Parce que ces techniques de pêche non responsables détruisent plus demplois quelles nen créent, le WWF sefforce de promouvoir une « pêche durable ». Au-delà des pêcheurs, le WWF sensibilise les consommateurs pour les inciter à faire preuve de bon sens dans leurs actes dachat. Entre autres, opter en priorité pour du poisson certifié MSC et ASC, consommer avec modération, ou encore varier les espèces et privilégier celles issues dune pêche sélective.

Dans le cadre du projet Fish Forward, financé par la commission européenne et clôturé depuis peu, le WWF invitait les pays du Nord à sinterroger sur les répercussions de leur consommation sur les pays du Sud car 50% des produits de la mer importés par lEurope proviennent des pays en voie de développement. Toujours sous la bannière de Fish Forward, le WWF a publié un consoguide. Son objectif ? Aider les amateurs de poisson à diversifier leur consommation en optant pour des espèces moins courues grâce à des recettes revisitées par de grands chefs représentant plusieurs pays dEurope.

Un poulpe (Octopus mototi) des Philippines

Un petit poulpe qui marche dans les profondeurs aquatiques des Philippines.

Vers une pêche au poulpe plus durable

Le premier projet d'amélioration de la pêche aux poulpes au monde a été lancé à Madagascar le mois dernier.

FIP. Derrière ces trois lettres se cachent des initiatives bien concrètes pour améliorer les pratiques et la gestion dune filière afin que cette dernière réponde aux normes établies par la certification MSC. Trois autres lettres qui désignent le label aujourdhui le plus exigeant en matière de pêche responsable. En 2010, une pré-évaluation de la filière poulpe malgache avait révélé de nombreuses failles dans son mode de gestion. Des lacunes susceptibles de freiner son développement et son cheminement vers la certification MSC.

Le mois dernier, un projet damélioration de la pêche ou Fishery Improvement Project (FIP) a donc été lancé dans la région dAtsimo Andrefana. Une démarche inédite, car selon Blue Ventures, cest le premier FIP poulpe au monde à être initié dans un pays à faible revenus. Et une aubaine pour améliorer les revenus des communautés côtières qui dépendent essentiellement de la pêche maritime pour leur subsistance. Lidée est de renoncer au système « lose-lose » de la surpêche qui conduit à leffondrement des stocks et à la perte demplois au profit dune pêche durable, en mesure de nous faire gagner sur les deux tableaux : écologiques et humains ! Pourquoi ? Tout simplement parce que cette dernière, qui peut-être pratiquée éternellement, les ressources renouvelables possédant, par définition, une capacité dauto-régénération, peuvent fournir à lhomme, biens et services essentiels à tout jamais.

 

Tous les Effet Panda

Banc de poisson

Ensemble, agissons

Pour mieux répondre à l'urgence écologique, le WWF France œuvre à la préservation des écosystèmes marins.
Votre don est notre force.