Retour
17. juillet 2020

Naissance d’un bébé gorille en RDC

Nous avons la joie de nous annoncer la venue au monde d’un petit gorille au cœur du Parc National des Virunga. Symbole de la résilience de l’espèce, la nouvelle a suscité une vive émotion chez celles et ceux qui se mobilisent chaque jour pour les grands singes.

Primates en sursis

Les gorilles font face à de nombreuses menaces liées aux activités humaines qui fragmentent son habitat.

Si le regard du gorille nous interpelle, c’est qu’il ressemble au nôtre… Et pour cause ! Nous partageons 98% de nos gènes avec le primate. Il est l’un de nos plus proches cousins. Pourtant, nous le condamnons peu à peu. En cause, des menaces multiples, dont le poids n’a cessé de s’accroître au fil des années et qui, souvent, s’additionnent. Aujourd’hui, aucun gorille n’est à l’abri. Du fait de la disparition et de la fragmentation de son habitat, le primate a perdu une grande partie de son espace vital qui disparaît sous la pression de l’agriculture, de l’exploitation forestière, de l’élevage, de la construction routière et ferroviaire, ou encore des forages pétroliers et gaziers et de l’exploitation minière. Nombre de ses congénères ont succombé à des maladies transmises par l’homme et son braconnage se poursuit à un rythme effréné À quoi il faut encore ajouter des périls émergents, tels que la pollution et le changement climatique.

Si rien n’est fait pour réduire rapidement les pressions humaines qui pèsent sur les primates et sur leur habitat, nous assisterons à une extinction de masse de ces animaux emblématiques d’ici vingt-cinq à cinquante ans.

Portrait d'un gorille de montagne  (Gorilla beringei beringei) du Virunga (Rwanda)

Loin de l’image véhiculée par la littérature et le cinéma, les gorilles sont des animaux pacifiques et timides.

Sauver les grands singes

Parce qu’ils donnent une impulsion majeure aux activités de conservation dans les écosystèmes forestiers qui les abritent, depuis 2002, le WWF s’investit dans un vaste programme dédié aux grands singes d’Afrique. Ce que nous souhaitons, c’est assurer la viabilité des populations, notamment par le biais de mesures d’atténuation des conflits homme/singe mais aussi en incitant les politiques à adopter des stratégies de conservation ambitieuses et des lois réellement contraignantes pour mettre un terme au braconnage et aux pratiques d’exploitation forestière non durables.

En parallèle, nous nous efforçons de freiner le commerce illicite national et international de gorille et des produits qui en sont dérivés en menant, par exemple, des campagnes de sensibilisation sur la nécessité d’épargner l’un de nos plus proches parents, pas seulement parce qu’il nous ressemble mais surtout parce qu’il joue un rôle crucial dans le maintien de la biodiversité locale.

Jeune gorille des montagnes sur le dos de sa mère
Bébé gorille des montagnes (Gorilla beringei beringei) se nourissant

Une naissance porteuse d'espoir

Depuis le début de l'année, six bébés gorilles sont nés dans le Parc National de Virunga !

Il y a quelques semaines, un bébé gorille a vu le jour dans le secteur sud du Parc National des Virunga en République Démocratique du Congo. Selon les éco-gardes en mission dans la zone, il s’agirait d’un petit mâle et sa mère ne serait autre que Kadule, née en juin 2007 au sein de la famille Munyaga, puis récupérée en 2015 par le dos argenté Humba qui avait perdu la majorité de ses femelles à la suite de scissions dans sa famille. Deux ans après, elle donnait naissance à son premier bébé, une femelle, puis à un mâle l’année suivante. Cette troisième naissance de Kakule permet à la famille Humba de passer de 13 à 14 individus et porte ainsi le nombre des gorilles identifiés de 150 à 151 individus.

Depuis le début de l’année, l'Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) a enregistré six nouvelles naissances de bébés gorilles dans le Parc National des Virunga, un phénomène rare. Il y a trois ou quatre ans, seuls 700 gorilles des gorilles des montagnes subsistaient dans le monde entier. Les massacres de gorilles, et même le trafic illégal de bébés gorilles qui se vendaient à des prix exorbitants, avaient conduit l’espèce au bord de l’extinction. Difficile d’imaginer alors que l’espèce connaîtrait une telle croissance. Elle compte aujourd’hui près de 800 individus. Chez les gorilles, chaque individu compte, toute nouvelle naissance éloignant un peu plus l’espèce de la disparition.

Tous les Effet Panda

Gorille de montagne dans le Parc National des Volcans (Rwanda)

Ensemble, agissons

Le WWF œuvre à la conservation des espèces menacées sur tous les continents. Aidez-nous à poursuivre nos actions au plus près du terrain.
Votre don est notre force.