Trois orques (Orcinus orca) tentent de piéger un léopard de mer (Hydrurga leptonyx) sur un iceberg, Chenal Neumayer, Antarctique
Retour
20. juillet 2018

Trêve des pêcheurs en Antarctique

Cinq grands acteurs de la pêche au krill, minuscule crustacé, ont cessé leurs prélèvements dans de nombreuses zones de l’océan Antarctique. Une décision providentielle pour le continent blanc et ses précieux habitants. 

Un paradis de glace

Au-delà de son positionnement géographique, l'Antarctique joue un rôle central dans le système climatique mondial.

L’Antarctique, région de l’extrême. Un désert de glace au pôle sud. Si l’environnement y est hostile, les paysages y sont d’une beauté à couper le souffle. Et surtout, en dépit de conditions météorologiques peu hospitalières, l'Antarctique et l'océan Austral hébergent une biodiversité exceptionnelle. On peut notamment y croiser des manchots, des otaries, des éléphants de mer ou des albatros.

Une espèce fondamentale, le krill, soutient tout l'écosystème de la région puisqu'il alimente les grandes baleines de l'hémisphère sud et de nombreux autres mammifères marins. Si la majorité du territoire était restée intacte jusqu’alors, les pratiques de pêche excessive mènent les stocks de poissons au bord du dépeuplement et privent les oiseaux et autres animaux marins de leur nourriture. Le changement climatique fait également peser de nombreuses menaces sur ce territoire.

Deux phoques crabiers (Lobodon carcinophagus) étendus sur la glace, Chenal Grandidier, Antarctique.
Un manchots empereur et ses petits (Aptenodytes forsteri), colonie Snow Hill Island, Antarctique

Les poissons, les cétacés, les phoques et les manchots se nourrissent de krill.

Atténuer l’impact de l’homme

Pour garder cet éden intact, nous incitons les nations à coopérer en faveur d’une pêche plus sélective, d’un commerce maritime mieux encadré et d’un tourisme qui respecte la nature

Dès 2012, au sein de « l’Alliance pour l’océan Atlantique », nous plaidons aux côtés d’une quinzaine d’ONG pour la sanctuarisation de la mer de Ross, considérée comme le dernier écosystème marin indemne de la planète. Après cinq ans de négociations, victoire ! Les Etats votent en faveur de la création d’une très vaste aire maritime protégée. Elle couvrira 1,57 million de kilomètres carrés, l’équivalent de la surface de la France, de l’Allemagne et de l’Espagne réunies.

En Terre Adélie, nous menons des actions de suivi scientifique. Des manchots ont notamment été équipés de caméras miniatures permettant de recueillir des images inédites, informations vitales pour assurer la survie de ces animaux. L’objectif de cette surveillance rapprochée ? Obtenir l’interdiction de la pêche intensive qui, à mesure que les stocks de poissons diminuent ailleurs, ne cesse d’augmenter dans cette baie profonde de l'océan austral qui borde le continent Antarctique.
 

Deux manchots Adélie (Pygoscelis adeliae) sur un iceberg, Antarctique

Préserver les stocks de krill permet de préserver la biodiversité en Antarctique.

Un peu de répit pour le krill

Mobilisés depuis 30 ans pour l’Antarctique, notre objectif est de parvenir à protéger 30% de l’océan austral d’ici 2030 !

Il y a quelques jours, cinq grandes entreprises de pêche ont décidé de laisser le krill tranquille le long de la péninsule antarctique. Aker BioMarine, Pesca Chile, Insung, Rimfrost et China National Fisheries Corporation. Retenez bien leurs noms. 
Rassemblées au sein de l’Association des pêcheurs responsables de krill (ARK), ces cinq sociétés ont pris l’engagement spontané de stopper la pêche des petits crustacés dans les zones sensibles de la région.

Aker BioMarine, la plus grande compagnie de pêche au krill du monde, a également déclaré qu'elle soutiendra la création de sanctuaires marins en Antarctique à travers la création d'aires marines protégées dans les années à venir. Peu de temps auparavant, le géant Aker BioMarine avait obtenu une certification MSC (Marine Stewardship Council), investi dans de nouvelles technologies qui ont considérablement réduit les prises accessoires, établi un fonds de recherche pour l'océan Austral et lancé l'ARK.

Nous saluons le courage de ces entreprises qui ont une vision progressiste et espérons qu’elles en inspireront d’autres dans leur secteur.

Tous les Effet Panda

Manchot papou (Pygoscelis papua), Antarctique

Ensemble, agissons

Le WWF agit partout dans le monde afin de promouvoir le développement d’activités humaines qui respecte la planète et sa biodiversité.
Votre don est notre force.