Bouquetin mâle dans le massif du Bargy Haute-Savoie France
Back
08. July 2016

Un sursis pour les bouquetins du Bargy

Comme le WWF l’avait recommandé, les pouvoirs publics vont procéder à un « assainissement sélectif » des bouquetins du Bargy (Haute-Savoie), malades de la brucellose, revenant ainsi sur le choix de l’abattage massif fait en septembre 2015.

251 bouquetins abattus en Haute Savoie

Malgré cette opération qui a eu pour effet de disséminer la maladie, le préfet persiste et réclame l’éradication de la totalité des bouquetins du Bargy.

Seigneur de nos montagnes, le bouquetin est l’emblème du parc national de la Vanoise, celui pour lequel les touristes se déplacent avant tout. Dans le massif du Bargy, en Haute-Savoie, malgré une immunité officielle où l’espèce est protégée à l’échelle européenne par la convention de Berne et à l’échelle nationale par un arrêté ministériel interdisant sa chasse, l’animal est en péril.

En avril 2012, deux personnes tombent malades après avoir consommé du fromage frais produit dans une ferme laitière. Une enquête met alors en évidence que les bouquetins ont transmis la bactérie aux bovins

. Craignant que cette maladie contamine le cheptel bovin et rende le reblochon fabriqué avec le lait des vaches impropre à la consommation, 251 bouquetins de plus de 5 ans sont abattus, sur ordre de l’Etat, à l’automne 2013. Mais alors que cette opération a eu pour effet de disséminer la maladie, le préfet persiste et réclame l’éradication de la totalité des bouquetins du Bargy.

Bouquetin dans les Alpes

Bouquetin dans les Alpes

Un travail de lobby...

Le WWF préconise également le recours à un vaccin. Une solution similaire a été appliquée à d'autres espèces animales, notamment renards et sangliers et a relativement bien fonctionné.

S’il prend très au sérieux la brucellose et les conditions de sa propagation, le WWF ne souhaite pas que cela se fasse au prix d’un sacrifice gratuit tel que l’éradication des animaux sains du Bargy.

Suite à l’abattage massif des animaux, le WWF lance une vaste campagne de sensibilisation pour dénoncer une mesure totalement disproportionnée, en contradiction avec l’avis des instances scientifiques (le Conseil National de la Protection de la Nature et le Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel) et de l’Agence de Sécurité Sanitaire.

En parallèle, via des actions de lobby auprès des autorités compétentes, le WWF plaide pour un abattage sélectif, préservant les bouquetins sains. 

Bouquetins des Alpes Massif du Bargy France

Bouquetins des Alpes Massif du Bargy France

...qui a porté ses fruits!

Il n’est désormais plus question d’abattre des animaux non testés séropositifs à la brucellose ou qui ne présenteraient pas de signe clinique de la maladie.

Les pouvoirs publics viennent d’annoncer qu’ils vont procéder à un « assainissement sélectif » des bouquetins du Bargy, malades de la brucellose, revenant ainsi sur le choix de l’abattage massif fait en septembre dernier.

C’est un revirement par rapport à la stratégie d’abattage massif actée par le préfet de Haute-Savoie dans un arrêté du 16 septembre 2015. 

Si les représentants des éleveurs ont claqué la porte d’une réunion organisée sur le sujet en préfecture de Haute-Savoie, le WWF, lui, se réjouit de cette décision tout à fait conforme à ses attentes, saluant la prise en compte des avis scientifiques » et la « vision de long terme » adoptée par la nouvelle stratégie.