Dauphin de Guyane (Sotalia guianensis) observé par l'équipe du WWF Guyane (Guyane Française)
Dauphin de Guyane

Un 6ème sens

Dauphin de Guyane

Dauphin de Guyane : une espèce encore méconnue

Surnommé « marsouin » par la population guyanaise, le dauphin de Guyane est l’un des plus petits représentants de l’ordre des cétacés. Habitant discret sur le rivage atlantique, il est particulièrement sensible à la pression humaine croissante exercée sur le milieu côtier.

Longtemps confondu avec le Sotalie de l’Amazone, le dauphin de Guyane n'est décrit comme espèce que depuis les années.

Espèce endémique de l’Amérique intertropicale, il affectionne tout particulièrement les eaux calmes et peu profondes du littoral. Depuis les côtes rocheuses, on peut l’observer facilement à l’œil nu ou aux jumelles. Il n’est pas rare de l’apercevoir également dans les estuaires des grands fleuves amazoniens qu’il peut remonter sur quelques kilomètres.

Son régime alimentaire se compose essentiellement de poissons et crevettes dont les variations d’abondance influencent probablement sa localisation sur la côte.

Pêcheur hors-pair, il est à ce jour le seul dauphin au monde connu pour être doué d’un sixième sens : l’électroréception. Des études ont révélé sur son rostre des récepteurs qui lui permettent, comme chez certains poissons comme les requins, de repérer le faible champ électrique dégagé par ses proies.

Nom scientifique

Sotalia guianensis

Répartition / Habitat

Sur les rivages atlantiques entre l’Etat du Honduras en Amérique centrale et les eaux méridionales du Brésil, le dauphin de Guyane est un habitué des eaux calmes et peu profondes en milieux estuariens et côtiers.

Population

Encore inconnue. En Guyane, quelques centaines à quelques milliers d’individus selon les premières analyses.

Taille

Jusqu'à 1,90 m

Poids

Jusqu’à 70 kg

Régime alimentaire

Carnivore : poissons et crevettes

Statut

En danger selon la Liste Rouge régionale

Vulnérable aux menaces anthropiques

La répartition côtière du dauphin de Guyane en fait une espèce particulièrement sensible aux menaces anthropiques et aux captures accidentelles dans les filets de pêche en particulier.

Captures accidentelles

Aujourd’hui, les captures accidentelles représentent la principale menace pesant sur le dauphin de Guyane, comme c’est le cas pour plusieurs espèces de dauphins côtiers.

Pris dans les filets, les individus paniquent rapidement et se noient, se retrouvant dans l’incapacité de remonter en surface pour respirer.

En Guyane, des échouages sont observés plusieurs fois par an, présentant des traces de filets de pêche. Ces préoccupations concernent plus particulièrement les navires illégaux qui utilisent des mailles plus petites et des filets jusqu’à 4 fois plus longs. Ils représentent selon les chiffres disponibles, 60% de la pression de pêche du territoire guyanais.

Pollution chimique

La pollution chimique, d’origine urbaine, agricole ou industrielle, peut altérer à la fois les habitats et les espèces plus directement. Placé en bout de chaîne alimentaire, l’organisme du dauphin concentre les polluants accumulés par les différentes espèces en amont. Ces contaminations peuvent avoir des effets sur le système immunitaire des individus, sur leur reproduction et sur leurs comportements. Des polluants comme le mercure notamment représentent une menace importante.

Captures intentionnelles

Des captures intentionnelles ont été également été relevées sur cette espèce. Elles seraient effectuées dans certaines régions de l’aire de répartition, pour la consommation humaine ou pour servir d’appât. Des produits dérivés sont aussi retrouvés sur certains marchés, au Brésil par exemple, et serviraient d’amulettes ou autres usages de ce type. La proportion de captures accidentelles et intentionnelles pour ces usages n’est pas bien définie. Ces produits pourraient provenir des 2 types de captures.

Que fait le WWF pour le dauphin de Guyane ?

Les travaux du WWF ont pour vocation d’améliorer les connaissances et la préservation du dauphin de Guyane. Situé en bout de chaîne alimentaire, le dauphin est un excellent indicateur de l’état de santé de l’écosystème marin des Guyanes.

Comme d’autres petits cétacés, le dauphin de Guyane est particulièrement sensible aux activités humaines. A l’échelle de son aire de répartition pourtant, les études restent insuffisantes aujourd’hui. Afin de renseigner son statut de conservation, des études sont menées dans les différents pays. En Guyane, le WWF a lancé dans ce cadre les premières démarches visant spécifiquement ce petit dauphin.

Des études pour améliorer les connaissances et préserver le dauphin de Guyane
Dès 2013, le WWF a mis en place des études visant à améliorer la connaissance et le suivi de la population de dauphin de Guyane. Ainsi, des survols aériens ont notamment été effectués, permettant de mieux connaître la répartition des dauphins entre la Guyane et le Suriname voisin. Une approche sur la gestion des espaces et des menaces est menée en parallèle, s’intéressant notamment aux captures accidentelles et à la pollution chimique, mais aussi à la préservation de certains espaces, à des fins de conservation.

Des actions pour la sensibilisation du public aux enjeux du territoire
En parallèle, des actions de sensibilisation permettent de faire mieux connaître au public et aux jeunes publics scolaires le dauphin de Guyane et de sensibiliser la population aux enjeux du milieu marin.

Projet de coopération

Dans le cadre d’un projet de coopération entre le Suriname et la Guyane, le premier inventaire transfrontalier de l'espèce a été réalisé afin de mieux connaître la répartition de la population. En 2015, en une unique campagne, pas moins de 800 km ont ainsi été parcourus en avion le long de la côte des 2 pays, permettant de comptabiliser 10 groupes de dauphins de Guyane de 1 à 8 individus.

Nos projets actifs

Le WWF s’engage activement depuis de 2013 pour la conservation du dauphin de Guyane et mène des projets de terrain afin de lutter efficacement contre les pressions qui pèsent sur cette espèce en danger.

Agissez avec le WWF

Chacun d’entre nous peut se mobiliser et agir au côté du WWF pour faire face au plus grand défi de notre siècle. La sauvegarde des espèces et des espaces menacés ne se fera pas sans votre aide. Ensemble nous sommes la solution !

Ensemble, agissons

Le WWF œuvre à la conservation des espèces menacées sur tous les continents. Aidez-nous à poursuivre nos actions au plus près du terrain.
Votre don est notre force.

Soyez informés des dernières actualités

Toute l'actualité des acteurs du WWF dans votre boîte mail. 

Peluche Dauphin

En achetant cette peluche dauphin, soutenez nos actions différemment.