Napoléon dans la mer rouge au large de l'Egypte
Le Napoléon

Un géant fragile

Napoléon

Le napoléon : remarquable et discret

Le napoléon, ou labre géant, est l’un des plus grands poissons des récifs coralliens et apparaît de façon disparate dans la région indo-Pacifique. Sa maturité tardive, sa longévité, la prédictibilité de ses sites de reproduction et sa rareté naturelle le rendent particulièrement vulnérable à la surexploitation.

Le napoléon change de forme, de couleur et parfois même de sexe au cours de son existence. Il appartient à la famille des hermaphrodites protogynes : les individus naissent femelles avant de devenir, pour certains, mâles. Les adultes sont reconnaissables à leurs lèvres épaisses et à la bosse proéminente qui se situe sur leur front. Les jeunes napoléons arborent, quant à eux, une couleur vert clair et deux lignes noires s’étendant depuis l’arrière de l’œil. Cette espèce, qui atteint sa maturité sexuelle entre 5 et 7 ans, peut mesurer plus de 2 m, peser jusqu’à 190 kg et vivre au-delà de 30 ans.

Le napoléon se nourrit principalement de mollusques, de crustacés, d’oursins et de poissons au moyen de ses longues dents. Il est l’un des rares prédateurs d’organismes marins venimeux, comme les acanthasters pourpres, les poissons-coffres et les lièvres de mer.

Les populations de napoléons se trouvent principalement dans la région indo-Pacifique, de la Mer rouge à l’Afrique du Sud et aux îles Tuamoto (en Polynésie française), au Nord des îles Ryukyu (au Sud-Ouest du Japon) ainsi qu’en Nouvelle-Calédonie. Cet espèce est rare de part nature : la densité maximale enregistrée est de vingt individus pour 10 000 m². Menacée, sa population a diminué de 50% ces 30 dernières années.

Nom scientifique

Cheilinus undulatus

Répartition / Habitat

Dans les eaux de la région indo-Pacifique
 

Taille

Jusqu’à plus de 2 m (moyenne : 60 cm)

Poids

Jusqu’à 190 kg

Statut

En danger (UICN), Classé à l’Annexe II de la CITES

Un joyau mal protégé

Le napoléon est l’une des espèces les plus fascinante de l’océan, mais risque l’extinction, s’il n’est pas mieux protégé. En raison de la pêche, de la forte demande dans de nombreuses régions (tout particulièrement dans les Samoa américaines, à Sabah en Malaisie, aux Fidji et en Indonésie) et de l'accélération du commerce, les populations de napoléon ont rapidement chuté. 

Mauvaise gestion des pêches

Le napoléon a longtemps été victime d’une mauvaise gestion des pêches, qui ont entraîné le déclin marqué de sa population dans de nombreuses zones, le repoussant parfois aux frontières de son habitat. Même dans les espaces protégés, les prises ont diminué. En Australie, on note par exemple une chute de 50% du taux annuel de prises entre 1991 et 1998, un phénomène attesté par l’observation des plongeurs.

Commerce dérégulé

Le napoléon vit dans les eaux côtières de 48 pays et territoires. Peu d’entre eux disposent de mesures efficaces pour réguler son commerce. L’insuffisance des réglementations nationales compromettent les efforts de conservation entrepris par divers pays. La pêche non déclarée et non réglementée (INN) de cette espèce prospère comme dans les Philippines, en Indonésie et probablement à l’Est de la Malaisie, où se pratiquent des captures interdites réalisées au cyanure. L’exportation illégale, quant à elle, perdure aux îles Kei, en Indonésie, et aux Maldives.

Surdemande

La rareté du napoléon entraîne une hausse de la demande et son prix, ce dernier peut aller jusqu’à 250 dollars les 300 kg en Chine. Bien que son commerce soit centralisé à Hong-Kong, il s’est répandu jusqu’au Sud de la Chine et vers d’autres régions, dont Singapour. Les labres de tous âges sont pêchés dans le cadre du commerce de poissons vivant dans le récif ainsi que pour la consommation locale. Les jeunes spécimens, de petite taille (moins de 10 cm), sont collectés pour le marché des poissons d’aquarium, ce qui aggrave l’épuisement des populations sauvages.

Que fait le WWF pour le napoléon ?

Depuis de nombreuses années, le WWF s'engage pour la sauvegarde du napoléon menacé par l'homme et les pratiques de pêche que ce dernier emploie. Notre action va de la sensibilisation des consommateurs au plaidoyer pour réglementer la pêche de ce géant de mers.

Le WWF sensibilise les consommateurs du monde entier et publie des guides d'aliments marins les poussant à privilégier des espèces durables pour leur alimentation. Nous nous efforçons également de lutter contre la pêche illégale, non déclarée et non réglementée, en promouvant la pêche durable. Tout ce travail implique une collaboration avec les gouvernements et d’autres ONG.

Nous travaillons à la création et au bon management d'un réseau d'aires marines protégées, qui contribuent à la protection de l'habitat du napoléon.

Agissez avec le WWF

Chacun d’entre nous peut se mobiliser et agir au côté du WWF pour faire face au plus grand défi de notre siècle. La sauvegarde des espèces et des espaces menacés ne se fera pas sans votre aide. Ensemble nous sommes la solution !

Ensemble, agissons

Le WWF œuvre à la conservation des espèces menacées sur tous les continents. Aidez-nous à poursuivre nos actions au plus près du terrain.
Votre don est notre force.

Soyez informés des dernières actualités

Toute l'actualité des acteurs du WWF dans votre boîte mail. 

Le sac en coton bio

En achetant ce grand sac en coton biologique, soutenez nos actions différemment.