Discours de Yolanda Kakabadse, Présidente du WWF
Organisation du WWF

Avec un réseau actif dans plus de 100 pays et fort du soutien de 6 millions de membres, le WWF est une fondation indépendante de droit suisse impliquée à l'échelle mondiale dans la protection de l'environnement.

Organisation du WWF

Fonctionnement du WWF au niveau mondial

De plus en plus de programmes chaque année !

En 2013, le WWF est présent dans plus de 100 pays à travers le monde. Grâce au soutien et à la générosité de ses 6 millions de donateurs, ainsi qu’à l’expertise de ses 5 200 salariés, le WWF a initié 12 000 programmes depuis 1961.

Le siège du WWF International − le secrétariat de l’organisation au niveau mondial − est situé à Gland en Suisse. Il dirige et coordonne le réseau des bureaux du WWF dans le monde entier, favorise les partenariats mondiaux et coordonne les campagnes internationales. La Fondation est aujourd'hui, et jusqu'à la fin de l'année 2017, présidée par Yolanda Kakabadse et dirigée par Marco Lambertini. En 2018, Pavan Sukhdev, ancien directeur de UN Environnement succédera à Yolanda Kakabadse. Son Altesse Royale le duc d'Édimbourg en est le Président émérite.

Les différents bureaux du WWF à travers le monde relèvent principalement de deux catégories :
Les National Organisations (NOs) : ces bureaux travaillent de manière autonome et collectent des fonds, dont une partie contribue au financement des programmes de conservation du WWF au niveau mondial.
Les Project Offices : ces bureaux reçoivent leur financement du WWF International (ils ne collectent pas de fonds) et travaillent sous la direction d'un des NOs.

Le WWF possède aussi un bureau à Bruxelles, qui a pour vocation d’influencer les politiques et les activités de l'Union européenne, ainsi qu’un second bureau à Washington DC destiné à influencer des institutions mondiales impliquées dans les questions économiques internationales, comme par exemple la Banque mondiale.

Enfin, les quatre « organisations associées » sont des organisations non gouvernementales qui travaillent en étroite collaboration avec WWF dans des pays où le WWF n'a aucun NOs et qui promeuvent des objectifs de conservation partagés, mais ne contribuent pas financièrement au réseau WWF.

Le WWF France, une Fondation reconnue d’utilité publique

Devenu Fondation en juin 2004, le WWF France conduit aujourd’hui une cinquantaine de projets répartis entre la métropole et les territoires d’Outre-Mer, avec notamment l’action de ses deux bureaux en Guyane et en Nouvelle-Calédonie.

Le WWF France a été créé en 1973, douze ans après l’apparition du WWF International et de certains bureaux nationaux, comme celui de la Grande-Bretagne, des États-Unis ou encore de la Suisse.

Association loi 1901 créée en 1973, le WWF France est une Fondation reconnue d'utilité publique avec capacité abritante qui a pour objet de « promouvoir, encourager et assurer la protection et la conservation de la faune et de la flore, des sites, des eaux, des sols et des autres ressources naturelles, soit directement, soit indirectement en associant d’autres organismes à la réalisation de ses actions et programmes.»

Sa filiale Panda, Entreprise Universelle à Responsabilité Limitée (EURL), dont elle est l’associé unique, promeut et développe la marque Panda. Panda a été créée en 1992 afin de promouvoir toute activité se rapportant à la protection de l’environnement dans le secteur marchand. Ses ressources sont générées par les produits sous licences, des contrats de coopérations techniques, la vente par correspondance et les produits d’édition.

Gouvernance du WWF France

Le WWF France et sa filiale Panda emploient une centaine de permanents et dispose d'un budget annuel de 25 millions d'euros. La Fondation est présidée depuis décembre 2009 par la navigatrice Isabelle Autissier et dirigée par Pascal Canfin depuis janvier 2016.

Le WWF France dispose de plusieurs implantations géographiques : le siège, situé au Pré-St-Gervais (93), qui regroupe l'ensemble des départements, et les bureaux « programmes » de Lyon, Marseille, Nouméa (Nouvelle-Calédonie) et Cayenne (Guyane). Ces derniers sont implantés au niveau des zones prioritaires et concentrent leur travail exclusivement sur les programmes de conservation. Les adresses détaillées se trouvent sur la page Contact du site.

Le Conseil d’Administration délègue à un Directeur général la mise en oeuvre de la stratégie et sa gestion quotidienne. Ce directeur général anime un Comité Exécutif.

Les équipes et bénévoles du WWF France lors de la COP21 à Paris

Le Conseil d'Administration du WWF France

Le Conseil d’Administration est composé de 9 membres répartis en 3 collèges de 3 personnes chacun : le collège des amis du WWF désignés par la Fondation de droit suisse, « World Wide Fund for Nature » , le collège des personnalités qualifiées et le collège des représentants de l’État. Le Bureau de la Fondation est composé de la Présidente, du Trésorier et du Secrétaire.

Portrait d'Isabelle Autissier
Isabelle Autissier
Présidente depuis le 27 juin 2016
Portrait de Mathieu Rambaud (CA)
Mathieu Rambaud
Secrétaire depuis le 27 juin 2016
Portrait de Hervé de Rocquigny (CA)
Hervé de Rocquigny
Trésorier depuis le 27 juin 2016
Portrait de Monique Barbut (CA)
Monique Barbut
Depuis le 27 juin 2016
Portrait d'Antoine Housset
Antoine Housset
Depuis le 27 juin 2016
Portrait de Jean-Paul Paddack (CA)
Jean-Paul Paddack
Depuis le 27 juin 2016
Portrait de Fabienne Allag-Dhuisme
Fabienne Allag-Dhuisme
Représentant le Ministre de l’Écologie de l’Énergie et du Développement Durable
Portrait de Philippe Cannard
Philippe Cannard
Représentant le Ministre de l’Intérieur
Portrait de Jean-Paul Holz, membre du CA du WWF France
Jean-Paul Holz
Représentant le Ministre de l’Économie et des Finances

Le COMEX aujourd'hui

Portrait de Pascal Canfin
Pascal Canfin
Directeur général
Portrait de Céline Foireau
Céline Foireau
Secrétaire générale 
Portrait de Valérie Gramond
Valérie Gramond
Directrice des programmes
Portrait de Jacques-Olivier Barthes
Jacques-Olivier Barthes
Directeur de la communication
Portait de Benoît Duchier
Benoit Duchier 
Directeur de la collecte de fonds grand public
Portrait de Marie-Christine Korniloff
Marie-Christine Korniloff
Directrice déléguée au monde économique

Des équipes engagées

Le WWF France s'appuie sur un pool de plus de 2 300 bénévoles actifs qui aident la Fondation au quotidien dans de multitudes de tâche.

Une grande majorité de nos salariés exerce au siège parisien, tandis que trois salariés sont basés en Guyane, trois à Lyon, cinq à Marseille et quatre en Nouvelle-Calédonie (au 31 août 2017). Au total ce sont plus de 85 employés qui travaillent au sein du WWF France. 

Unis pour une même cause, les salariés du WWF France et de sa filiale Panda (57% de femmes et 43% d’hommes) viennent d’horizons très divers. Âgés de 38 ans en moyenne, ils ont en général 5 ans d’ancienneté. Les expertises pointues requises dans chaque champ d’action de l’ONG, ainsi que l’exigence d’autonomie et de la capacité à gérer, même en début de carrière, des projets complexes, expliquent le niveau de formation relativement élevé des salariés, et la multiplicité des filières diplômantes dont ils sont issus.

Répartition des 86 salariés par départements au 30 juin 2016

Programmes40%
Communication16%
Monde économique9%
Collecte14%
Secrétariat général16%
Direction générale5%

Décomposition des emplois de la Fondation 2015/2016

Missions sociales67%
Frais de recherche de fonds14%
Frais de fonctionnement5%
Fonds dédiés12%
Autres2%

Missions sociales : 12,7 M€
Frais de recherche de fonds : 2,7 M€
Frais de fonctionnement : 1 M€
Fonds dédiés : 2,3 M€
Autres : 0,4 M€

Soit un total de 19,1 M€